Par La Rando

La bataille de Mukalla avec les Emirats

Mukalla emirats yemenAu mois d’avril, aux confins de la péninsule Arabique, dans le sud-est du Yémen, s’est déroulée une bataille décisive. En quelques jours de combats, le mini-Etat djihadiste, érigé par d’Al-Qaida autour de la cité portuaire de Mukalla, s’est évaporé. Confrontés à une offensive de milices tribales et de troupes régulières, les djihadistes se sont repliés dans les reliefs escarpés de l’Hadramaout. Pour la première fois depuis le début de la guerre civile yéménite, en mars 2015, qui a favorisé son expansion, Al-Qaida essuyait une grosse défaite.

Lire la suite “La bataille de Mukalla avec les Emirats”

Par La Rando

Guerre au Yémen : les Emirats se retirent

yemen koweitLes Emirats arabes unis décident de mettre un terme à leur engagement militaire au Yémen. L’annonce en a été faite par le ministre des Affaires étrangères, Anwar Gargash, lors d’un point de presse tenu hier soir à Abu Dhabi. « Notre point de vue est clair aujourd’hui : la guerre est finie pour nos troupes », a-t-il  déclaré.

Lire la suite “Guerre au Yémen : les Emirats se retirent”

Par La Rando

Génocide au Yémen: L’ONU accuse l’Arabie saoudite

yemen emiratsLa coalition arabe dirigée par Riyad a été accusée par l’ONU pour avoir enfreint les droits des enfants. Ban Ki-moon l’accuse de la mort de centaines de mineurs au Yémen depuis mars 2015.

Ban Ki-moon a placé jeudi la coalition arabe menée par l’Arabie saoudite sur sa liste noire des pays ne respectant pas les droits des enfants. Le secrétaire général des Nations unies l’accuse de la mort de centaines de mineurs au Yémen, où plus de 6400 personnes ont été tuées depuis mars 2015.
«Dans des situations de conflit, des frappes aériennes menées par la coalition dirigée par l’Arabie saoudite ont contribué à créer un environnement complexe où de nombreux enfants ont été tués ou blessés», a déploré Leïla Zerrougui, envoyée spéciale de l’ONU pour les enfants et les conflits armés de l’ONU, citée par la chaîne de télévision France 24 .
«La situation au Yémen s’est montrée particulièrement préoccupante avec une multiplication par cinq du nombre d’enfants recrutés (pour participer aux combats) et six fois plus d’enfants tués et blessés par rapport à 2014», d’après le bureau de cette envoyée spéciale de l’ONU.
La coalition menée par l’Arabie saoudite pour lutter contre les Houthis est responsable à 60% de l’assassinat de 785 enfants et de 1168 mineurs blessés l’an dernier au Yémen, d’après un document de l’ONU.
Sur les 762 cas de recrutements d’enfants soldats recensés par l’ONU, le rapport en attribue 72% aux Houthis, 15% aux forces pro-gouvernementales et 9% à Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa).
Dirigée par l’Arabie saoudite, la coalition arabe a lancé fin mars 2015 une action militaire contre les rebelles pour stopper leur avancée dans le sud du Yémen.
Les organisations non gouvernementales Human Rights Watch et Amnesty International accusent l’Arabie saoudite de crimes de guerre au Yémen.
L’Arabie saoudite est accusée d’avoir favorisé Daech et Aqpa au Yémen et utilisé des armes interdites dans ce pays.L’Angleterre a indiqué, il y a quelques jours, qu’elle enquêterait sur l’éventualité de l’utilisation par l’Arabie saoudite de ces armes interdites au Yémen.
Les Américains ont décidé de mettre fin aux ventes d’armes interdites à l’Arabie saoudite.Le peuple yéménite a dénoncé, dans des protestations, l’agression menée par cette monarchie pétrolière contre leur pays.

Source: letempsdz.com

Par La Rando

L’Arabie saoudite souhaite le calme au Yémen

Arabie saoudite yemenLa coalition militaire arabe menée par l’Arabie saoudite a promis lundi qu’elle s’efforcerait de maintenir le calme au Yémen, et qu’elle ferait preuve de retenue envers les Houthis, a rapporté l’Agence de presse saoudienne. Cette déclaration faisait suite à l’interception lundi d’un missile balistique tiré depuis le Yémen. Lire la suite “L’Arabie saoudite souhaite le calme au Yémen”

Par La Rando

Qatar fait un don de 350 millions de dollars au Yémen

qatar-don-yemenLe Qatar fait un don de 350 millions de dollars à un fonds d’indemnisation des civils et des membres des forces de sécurité dans le sud du Yémen qui ont été forcés de quitter leur emploi. Un accord pour résoudre les problèmes découlant de la résiliation arbitraire d’employés yéménites et la confiscation de terres dans le sud, a été signé par le ministre des Affaires étrangères SE Dr Khalid bin Mohamed Al Attiyah et son homologue yéménite Dr Abou Bakr Al Qirbi dans la capitale yéménite hier, en présence de président Abd Rabbo Mansour Hadi et d’autres fonctionnaires. Dans un discours, le Dr Al Attiyah a souligné que le Yémen fait face à d’énormes défis politiques, économiques et sociaux résultant des ambitions et des aspirations du peuple yéménite pour atteindre le processus de changement, de la construction et de la réforme pour renforcer l’unité nationale.
Il a exprimé sa confiance que la direction yéménite et le gouvernement vont de l’avant vers la mise en œuvre des programmes de réforme aspiré dans les domaines politique, économique, social, développement, et d’autres. Il dit que l’accord reflète le soutien ferme de Qatar pour le peuple yéménite et les liens entre les deux pays. «Je suis heureux de souligner ici que l’émir SA Cheikh Tamim bin Hamad Al Thani avait chargé le don de 350 millions de dollars à l’appui de l’initiative sage du président Hadi pour le programme de compensation pour ceux qui avaient été renvoyés de leur emploi et ceux dont terres ont été confisquées. ”
Il a également souligné le soutien ferme du Qatar pour les aspirations du peuple yéménite depuis le déclenchement de la révolution, en espérant que la stabilité, la sécurité, le développement durable et un Etat moderne seraient réalisés au Yémen.
Dans des entretiens séparés avec Hadi, le Dr Al Attiyah a transmis les salutations de l’émir Cheikh Tamim HH bin Hamad Al Thani et ses souhaits de davantage de progrès et de prospérité pour le peuple du Yémen.

Par La Rando

Qatar Charity au Yémen

qatar-charity-yemenDoha: Qatar Charity a posé la première pierre d’un orphelinat qui accueillera 50 orphelins dans la capitale Sanaa, au Yémen, au coût de QR1m.La Qatar Charity a déclaré dans un communiqué de presse, hier, que lors de la visite d’une délégation de Qatar Charity au Yémen dirigé par le cheikh Abdulaziz bin Jassim Al Thani, La Qatar Charity est membre de l’Assemblée générale et l’inspecteur général des projets au Yémen.Le projet devrait être réalisé en un an et demi. Le bâtiment de deux étages comprend chambres et un salon, une salle pour l’enseignement Coranique, des boutiques et des appartements à louer, des logements, un restaurant pour les orphelins, d’une cuisine et d’une mosquée, des toilettes et une salle de jeux.

Qatar Charity et le Yémen ont signé trois accords d’une valeur de plus de 1,4 M $ pour des projets humanitaires dans le pays.
Qatar Charity fait également fait un don de 100.000 dollars pour effectuer 55 opérations cardiaques pour les Yéménites par une équipe médicale spécialisée du Hamad Medical Corporation et Al Ahli Hospital au Qatar.

Par La Rando

Aide humanitaire des Emirats au Yémen

emirats-arabes-unisLa Fondation Khalifa bin Zayed Al Nahyan a ouvert deux nouveaux centres de distribution d’aide dans la capitale yéménite Sanaa.
L’initiative cadre dans la sixième étape de la distribution d’aide alimentaire par la Fondation sous le programme de Dh500 millions d’aide annoncé par le Président Son Altesse Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan pour le Yémen.
La Fondation a déjà distribué plus de 12.000 colis de nourriture parmi les personnes nécessiteuses dans la capitale Sanaa, en coopération avec l’ambassade des Emirats et d’autres autorités locales concernées. Lire la suite sur WAM

Par La Rando

Frontière entre l'Arabie saoudite et le Yémen

yemen-arabie-saouditeL’Arabie saoudite poursuit la construction d’une barrière de sécurité à sa frontière avec le Yémen, a rapporté, vendredi 12 avril, le quotidien saoudien Arab News.
Il s’agit d’une barrière de sable, haute de trois mètres et équipée de systèmes de détection électronique, sur les 1 800 km de frontières avec le Yémen, ajoute le journal. Commencée en 2003, la construction de cette barrière a été interrompue un an plus tard à la suite de protestations du gouvernement du Yémen sur la démarcation de la frontière, qui avait pourtant fait l’objet d’un accord en 2000, rappelle le site. Lire la suite sur LeMonde.fr…

Par La Rando

Mozah visite des projets Silatech au Yémen

SA Sheikha Mozah Nasser al-Misnad, président du conseil d’administration Silatech, a visité hier le site du projet Khadjia à Sanaa, au Yémen. Silatech uni leurs forces avec la Fondation Youth Leadership Development (YLDF) en 2009 pour développer une solution d’entreprise complète pour les jeunes entrepreneurs femmes.

«Son Altesse a rencontré Safa Rawiah,  directeur Jeunesse
Centre de développement économique et a été cité le slogan suivant «Derrière chaque femme qui réussit, il ya un grand homme,
«Ce projet fournira une formation en entrepreneuriat à 200 jeunes femmes entrepreneurs.  Avec près de 50 jeunes actuellement l’objet d’une formation en entrepreneuriat, est d’un grand intérêt dans le programme pour lui permettre de créer une dynamique. ”

Le secteur privé est également l’octroi de bourses de soutien pour aider les jeunes femmes et les hommes des communautés en dehors du programme Sanaa.
Les liens sont très forts entre Khadija et Silatech au Yémen, le Fonds de développement des petites entreprises (FDPE) et Al-Amal Microfinance Bank (AMB), aideront les futurs diplômés du programme de Khadija avec un financement.

Silatech est une initiative novatrice qui peut donner d’autres idées à ce pays qui souffre déjà tant!