Génocide au Yémen: L’ONU accuse l’Arabie saoudite

yemen emiratsLa coalition arabe dirigée par Riyad a été accusée par l’ONU pour avoir enfreint les droits des enfants. Ban Ki-moon l’accuse de la mort de centaines de mineurs au Yémen depuis mars 2015.

Ban Ki-moon a placé jeudi la coalition arabe menée par l’Arabie saoudite sur sa liste noire des pays ne respectant pas les droits des enfants. Le secrétaire général des Nations unies l’accuse de la mort de centaines de mineurs au Yémen, où plus de 6400 personnes ont été tuées depuis mars 2015.
«Dans des situations de conflit, des frappes aériennes menées par la coalition dirigée par l’Arabie saoudite ont contribué à créer un environnement complexe où de nombreux enfants ont été tués ou blessés», a déploré Leïla Zerrougui, envoyée spéciale de l’ONU pour les enfants et les conflits armés de l’ONU, citée par la chaîne de télévision France 24 .
«La situation au Yémen s’est montrée particulièrement préoccupante avec une multiplication par cinq du nombre d’enfants recrutés (pour participer aux combats) et six fois plus d’enfants tués et blessés par rapport à 2014», d’après le bureau de cette envoyée spéciale de l’ONU.
La coalition menée par l’Arabie saoudite pour lutter contre les Houthis est responsable à 60% de l’assassinat de 785 enfants et de 1168 mineurs blessés l’an dernier au Yémen, d’après un document de l’ONU.
Sur les 762 cas de recrutements d’enfants soldats recensés par l’ONU, le rapport en attribue 72% aux Houthis, 15% aux forces pro-gouvernementales et 9% à Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa).
Dirigée par l’Arabie saoudite, la coalition arabe a lancé fin mars 2015 une action militaire contre les rebelles pour stopper leur avancée dans le sud du Yémen.
Les organisations non gouvernementales Human Rights Watch et Amnesty International accusent l’Arabie saoudite de crimes de guerre au Yémen.
L’Arabie saoudite est accusée d’avoir favorisé Daech et Aqpa au Yémen et utilisé des armes interdites dans ce pays.L’Angleterre a indiqué, il y a quelques jours, qu’elle enquêterait sur l’éventualité de l’utilisation par l’Arabie saoudite de ces armes interdites au Yémen.
Les Américains ont décidé de mettre fin aux ventes d’armes interdites à l’Arabie saoudite.Le peuple yéménite a dénoncé, dans des protestations, l’agression menée par cette monarchie pétrolière contre leur pays.

Source: letempsdz.com