Par La Rando

Le changement par les jeunes dans les sociétés

jeunesse dubai emiratsLes 25-30 ans peuvent oeuvrer à la diffusion de l’innovation au sein des grands groupes. C’est même nécessaire ! Le changement par les jeunes, porteurs des nouveaux usages numériques, même les sénateurs y souscrivent. Fin avril, une équipe d’étudiants d’Epitech a ainsi enseigné les bases du code à des parlementaires en pleine discussion sur le projet de loi numérique d’Axelle Lemaire. Lire la suite “Le changement par les jeunes dans les sociétés”

Par La Rando

Comment trouver des clients et réussir votre société

reussir societeVoulez-vous trouver des clients et réussir en affaires même si vous partez de zéro ? Comment entreprendre avec succès, Influencer, inspirer les autres ? Créer des partenariats stratégiques réussis avec les leaders de votre marché ? Zico Kiaxx, créateur de méthodes et de formations (communication, leadership et influence) vous révèle ses meilleures approches, dans cette conférence gratuite.
Plusieurs participants ont voyagé pour assister à ces interventions.

Par Randonnée

New York et Shanghai pourraient finir sous l’eau

climat, inondation, mégapole, réchauffement climatique, changement climatique, SociétéLes mégalopoles telles que New York et Shanghai sont menacées d’inondation, selon les scientifiques allemands.

Les experts suggèrent que la fonte des glaces de l’Antarctique à cause du réchauffement global pourrait entraîner une hausse plus rapide du niveau des mers qu’on ne le pensait. Jusqu’à la fin du XXI siècle, la fonte des glaces pourrait conduire à l’élévation du niveau des mers de 37 centimètres.

Auparavant, les scientifiques ont signalé qu’une partie du continent européen ferait face à l’inondation au milieu de ce siècle. En particulier, Copenhague, Londres, Amsterdam, Anvers et Rotterdam pourraient aller sous l’eau.

Source: La voix de la Russie

Par Randonnée

Les océans s’évaporeront dans 300 ans

ocean merToutefois, les poissons et les oiseaux mourront beaucoup plus tôt et les eaux maritimes se transformeront en une « soupe » microbienne primitive.

L’Organisation météorologique mondiale (OMM) constate que l’année en cours a toutes ses chances de faire partie des dix années les plus chaudes depuis le début des observations météorologiques. En effet, de janvier à septembre, la température moyenne était d’un degré et demi plus élevée que les indices annuels moyens de la période 1961-1990 (14,2 degrés) prise comme référence.

Michel Jarraud, secrétaire général de l’OMM, a attiré l’attention sur l’augmentation de la concentration dans l’atmosphère de gaz à effet de serre. « Un avenir chaud nous attend ». L’augmentation de la température n’est qu’une des manifestations du changement climatique. Une influence négative sur le cycle d’eau est déjà bien apparente, ce qui s’exprime par des sécheresses, des inondations et des précipitations intenses. Les scientifiques donnent pour l’exemple le typhon Haiyan qui a fait rage aux Philippines.

« À des latitudes tropicales, la température dépasse de plus en plus souvent le niveau critique de 26,6 °C. C’est là qu’apparaissent des tempêtes. L’océan se réchauffait à cause du CO2 que l’on jetait dans l’atmosphère. Il suffit que sa température augmente d’un demi-degré qu’il commencera à, lui-même, rejeter une énorme partie de gaz carbonique dans l’atmosphère. Environ 85 % de tout le gaz carbonique est dissous dans les eaux de l’Océan mondial », note Valeri Zyrianov, chef du laboratoire de l’hydrodynamique de l’Institut des problèmes aquatiques.

Dans la deuxième moitié du XXIe siècle, la chaleur anormale sera un phénomène pratiquement annuel, qui se manifestera sur 60 % de la surface terrestre. La surface de la Terre, soumise à des températures anormalement élevées, va croître environ d’un pour cent par an.

Ce qui ne sera pas brûlé sera noyé. Selon l’ONU, le niveau mondial de la mer augmente de 3,2 millimètres par an, ce qui est deux fois plus que l’année dernière. Récemment, le journalNational Geographica publié les prévisions des changements de l’apparence géographique de la planète. En effet, si, à la suite d’un changement climatique, les glaces polaires fondent, toutes les régions côtières où vit un grand pourcentage de la population mondiale seront inondées. Pratiquement aucune vie ne serait présente dans cette eau, comme il y a trois milliards et demi d’années.

Si nous devions nous retrouver dans les mers anciennes, nous serions dans une « soupe » d’algues et de bactéries. Avec le temps, ces dernières ont évolué jusqu’à des formes complexes. Mais aujourd’hui, il s’agit au contraire d’une transformation inverse d’écosystèmes océaniques complexes (avec des animaux et des chaînes alimentaires complexes) en des systèmes simplifiés marqués par une dominance de microbes et de méduses. Selon Alexeï Karnaoukhov, chercheur en chef de l’Institut de biophysique cellulaire, nous risquons d’inverser le processus d’évolution.

« Les animaux qui s’éteignent ne sont pas ceux qui sont présents partout, mais au contraire ceux qui sont déjà en voie d’extinction. Les espèces marginales ont créé une réserve de stabilité. Lors des changements de conditions climatiques, ce sont eux qui remplissaient les niches écologiques et apportaient une stabilité au système. Par exemple, près de 90 % du gaz carbonique de l’atmosphère sont récupérés par 80 types de planctons. Ces types dépendent fortement de la température et de l’acidité d’eau. Nous ne remarquerons pas leur disparition comme celle des ours polaires ou des morses, dont la sauvegarde est assurée par des organisations entières. Toutefois, les conséquences de la disparition du plancton sont plus graves que celles de la disparition des ours polaires »,affirme-t-il.

Une des principales causes d’épuisement des océans est le gigantesque volume de la pêche. Selon certaines données, depuis 1950, la quantité de grands poissons (thon, marlin, morue et flétan) a diminué de 90 %. Les flottilles de pêche optent désormais pour les petits poissons, comme les sardines, les anchois et les harengs. Ces derniers se nourrissent justement de planctons. Alexeï Karnaoukhov est persuadé que l’élimination d’un maillon important du milieu de la chaîne alimentaire sape tout l’écosystème.

« Les oiseaux disparaîtront en premier, car nombre d’entre eux se nourrissent de poissons. Mais ils peuvent aussi mourir à cause d’un changement de la composition chimique de l’atmosphère. Ils sont plus sensibles aux gaz carboniques que les mammifères »,explique-t-il.

L’activité de l’homme change la composition chimique des mers. L’acidité des eaux augmente, ce qui entraîne une diminution de la quantité de carbonate de calcium : un élément clé des squelettes et des coquilles des coraux, des planctons, des mollusques et de nombreux autres organismes marins. Toutefois, Alexeï Karnaoukhov estime qu’un écosystème océanique primitif n’est pas le pire de ce que l’on pourrait avoir.

« Si nous ne limitons pas notre consommation de ressources naturelles (dont les hydrocarbures), les océans s’évaporeront tout simplement. Ceci arrivera dans 300 ans. La température pourrait changer de plus de 100 degrés. La mer en tant que telle n’existera plus du tout. Le réchauffement climatique arrivera à un stade irréversible, ce sera une catastrophe de l’effet de serre. Notre planète Terre ressemblera à Vénus, où aucune vie à laquelle nous sommes habitués n’est possible », note-t-il.

Autrement dit, il n’est pas si facile de faire fi des problèmes écologiques. Ils commencent à directement influencer la qualité de vie de chaque homme sur la planète. Et plus c’est loin, pire c’est. Admettons que, du point de vue de nombreux scientifiques, les changements climatiques suivent un cycle et un « mécanisme inverse » devrait se déclencher. Mais personne ne peut dire aujourd’hui quand et comment cela se produira et quelles en seront les conséquences.

Source: La voix de la Russie

Par La Rando

Ces sociétés plus riches que les pays

 

business-algerieFace aux multinationales, les nations, lestées de dettes et minées par le chômage, semblent de plus en plus désarmées. Enquête sur une lame de fond qui met à mal leur crédibilité, et celle des politiques.

Il faudrait peut-être penser à tourner la saison 2 du Léviathan, de Thomas Hobbes. Dans son oeuvre majeure, publiée au milieu du xviie siècle, le grand philosophe anglais représente l’Etat sous les traits du monstre marin, toujours prompt à déployer ses omnipotents tentacules pour asservir le commerce, la finance et l’industrie. Autres temps, autres rapports de force. Aujourd’hui, l’ignoble “serpent tortueux” du livre d’Isaïe s’est métamorphosé en une indolente couleuvre et le Léviathan-Etat en… Léviathan-SA. Car ce sont désormais des sociétés anonymes, mais présentes aux quatre coins du monde, des multinationales aux puissances financières démesurées qui défient les Etats, même les plus grands.
Lire la suite sur lexpress.fr
Par La Rando

[insolite] Une saoudienne exige de son futur mari qu’il l’épouse avec ses deux meilleures amies

arabie-saoudite-femmeCette demande de mariage qui sonnait comme un ultimatum n’a guère laissé de choix au futur époux qui en fut tout ébaubi, une Saoudienne a consenti à s’unir à son prétendant à la condition sine qua non que ce dernier épouse également ses deux meilleures amies d’école.

Rêve ou cauchemar, la requête non négociable de sa dulcinée a laissé sans voix le soupirant saoudien qui s’imaginait déjà dans un nid douillet à deux, et au lieu de cela s’est vu soudainement contraint de pousser les murs… Stupéfait et choqué à la fois, le marié n’a cependant pas eu voix au chapitre, puisqu’à l’exigence de sa promise a succédé la forte pression familiale et amicale du couple qui a fini par le convaincre de sceller cette union groupée… Il faut dire que la polygamie est autorisée en Arabie saoudite, aussi longtemps qu’elle se limite à quatre épouses et qu’elle garantit un traitement équitable de chacune.

Selon le quotidien national Al Youm, le Saoudien a fait contre mauvaise fortune bon cœur et a loué trois appartements dans le même immeuble pour installer celles qui vont certainement y régner en maîtresses de maison.

source: Oumma.com

Par La Rando

Marché aux poissons aux Emirats arabes unis

poisson-emiratsLe plus grand marché aux poissons dans le monde s’ouvrira cet été dans la capitale des Émirats arabes unis (EAU), Abu Dhabi. Un magnifique immeuble en plein cœur de la ville hébergera 75 grands magasins, qui vont vendre des produits locaux et des poissons, ce qui ne sont pas habituels dans la côte des Émirats arabes unis. Lire la suite sur la Voix de la Russie.

Par La Rando

Comment poser ses congés payés sans s’étriper

Les congés payés ont plus de 70 ans ! Mais le moment de choisir ses dates peut  toujours rapidement virer à l’incident diplomatique. Entre mères qui demandent les vacances scolaires, les CDD à qui on refuse 2 jours de repos, les remplaçants qui voudraient se faire remplacer…
Il est bon de rappeler quelques règles de base:

5 questions à Marie, comptable “congés payés” dans un service paie

Comment savoir combien de jours de congé j’ai acquis ?
Chaque mois travaillé donne droit à 2,5 jours de congé payé. On calcule les congés dans la période qui va du 1er juin au 31 mai. Le congé maternité compte comme mois travaillés.

Dois-je attendre un an avant de les prendre ?
Non, contrairement à une idée reçue fermement ancrée chez les DRH comme les salariés, grâce à la loi Aubry, « Les congés peuvent être pris dès l’ouverture des droits, sans préjudice des articles L. 223-7 et L. 223-8. »

L’entreprise où je travaille ferme en décembre et en aout, et m’impose donc les dates de congé. En a-t-elle le droit ?
Oui, l’employeur peut fixer unilatéralement les dates de congés payés, sauf convention collective précisant le contraire.

Je suis au chômage, ai-je droit à des congés ?
Si vous êtes au chômage, vous avez vous aussi droit à des congés payés ! Il vous suffit d’avertir le Pôle Emploi par courrier au préalable.

Comment ça marche pour les CDD ?
Salarié en CDD, vous toucherez une indemnité à la fin de votre contrat, en général équivalente à environ 10% de votre salaire de référence. Si vous démissionnez avant d’avoir pris tous vos congés payés, ça marche de la même façon.
Pour que tout se passe au mieux avec vos collègues, posez vos dates de congés ensemble. Après en avoir parlé avec votre conjoint ou vos enfants, dès le lendemain, posez des options. Mais faites des compromis: vous ne pouvez pas exiger d’avoir Noël, le jour de l’an, le mois d’aout et les vacances de février… Veillez à ce qu’il y ait toujours une personne dans votre service, et s’il n’y a personne, alertez votre hiérarchie pour qu’ils trouvent un remplaçant.

Si vous travaillez dans une petite entreprise, avertissez vos clients ou vos dossiers en cours de votre absence. Si vos collègues et vous êtes en litige sur une date, n’abusez pas d’arguments trop directs (“Je suis ton supérieur”, “Tu as été absent 2 mois pour dépression”, “J’ai des enfants”…) Toutefois, si vous cédez, mettez les choses au clair en précisant que cet hiver, c’est vous qui prendrez 15 jours en pleine bourre !
Et vous, comment avez-vous posé vos congés ?