Comment poser ses congés payés sans s’étriper

Les congés payés ont plus de 70 ans ! Mais le moment de choisir ses dates peut  toujours rapidement virer à l’incident diplomatique. Entre mères qui demandent les vacances scolaires, les CDD à qui on refuse 2 jours de repos, les remplaçants qui voudraient se faire remplacer…
Il est bon de rappeler quelques règles de base:

5 questions à Marie, comptable “congés payés” dans un service paie

Comment savoir combien de jours de congé j’ai acquis ?
Chaque mois travaillé donne droit à 2,5 jours de congé payé. On calcule les congés dans la période qui va du 1er juin au 31 mai. Le congé maternité compte comme mois travaillés.

Dois-je attendre un an avant de les prendre ?
Non, contrairement à une idée reçue fermement ancrée chez les DRH comme les salariés, grâce à la loi Aubry, « Les congés peuvent être pris dès l’ouverture des droits, sans préjudice des articles L. 223-7 et L. 223-8. »

L’entreprise où je travaille ferme en décembre et en aout, et m’impose donc les dates de congé. En a-t-elle le droit ?
Oui, l’employeur peut fixer unilatéralement les dates de congés payés, sauf convention collective précisant le contraire.

Je suis au chômage, ai-je droit à des congés ?
Si vous êtes au chômage, vous avez vous aussi droit à des congés payés ! Il vous suffit d’avertir le Pôle Emploi par courrier au préalable.

Comment ça marche pour les CDD ?
Salarié en CDD, vous toucherez une indemnité à la fin de votre contrat, en général équivalente à environ 10% de votre salaire de référence. Si vous démissionnez avant d’avoir pris tous vos congés payés, ça marche de la même façon.
Pour que tout se passe au mieux avec vos collègues, posez vos dates de congés ensemble. Après en avoir parlé avec votre conjoint ou vos enfants, dès le lendemain, posez des options. Mais faites des compromis: vous ne pouvez pas exiger d’avoir Noël, le jour de l’an, le mois d’aout et les vacances de février… Veillez à ce qu’il y ait toujours une personne dans votre service, et s’il n’y a personne, alertez votre hiérarchie pour qu’ils trouvent un remplaçant.

Si vous travaillez dans une petite entreprise, avertissez vos clients ou vos dossiers en cours de votre absence. Si vos collègues et vous êtes en litige sur une date, n’abusez pas d’arguments trop directs (“Je suis ton supérieur”, “Tu as été absent 2 mois pour dépression”, “J’ai des enfants”…) Toutefois, si vous cédez, mettez les choses au clair en précisant que cet hiver, c’est vous qui prendrez 15 jours en pleine bourre !
Et vous, comment avez-vous posé vos congés ?