Par La Rando

Top 100 des entreprises dans le monde arabe

forbes_dubaiDubaï: Forbes Middle East a annoncé mercredi son classement annuel des 100 plus grandes sociétés du monde arabe, avec au moins 19 organisations basées aux Emirats Arabes Unis cette année. Toutefois, en raison de la baisse des prix du pétrole, conjuguée à l’instabilité politique, la performance financière des entreprises de la région a subi un revers, la valeur totale du marché pour les 100 plus grandes entreprises tombant de 15,5 % à 689 milliards $ entre ler Avril 2015 et le 6 Avril 2016. Lire la suite “Top 100 des entreprises dans le monde arabe”

Par La Rando

Le changement par les jeunes dans les sociétés

jeunesse dubai emiratsLes 25-30 ans peuvent oeuvrer à la diffusion de l’innovation au sein des grands groupes. C’est même nécessaire ! Le changement par les jeunes, porteurs des nouveaux usages numériques, même les sénateurs y souscrivent. Fin avril, une équipe d’étudiants d’Epitech a ainsi enseigné les bases du code à des parlementaires en pleine discussion sur le projet de loi numérique d’Axelle Lemaire. Lire la suite “Le changement par les jeunes dans les sociétés”

Par La Rando

Des entreprises belges au Qatar, à Abu Dhabi et à Dubaï

Pour la deuxième fois depuis qu’elle accompagne des missions économiques, Astrid se rend dans le Golfe persique avec une imposante équipe ministérielle et surtout une grosse délégation de patrons.

La princesse Astrid s’envole ce samedi 21 mars pour ce qui sera sa sixième mission économique depuis octobre 2013, la deuxième menée dans le golfe Persique (après l’Arabie saoudite et Oman).

Cette fois, destination le Qatar, Abu Dhabi et Dubaï, avec une délégation de plus de 450 personnes.

Lire la suite “Des entreprises belges au Qatar, à Abu Dhabi et à Dubaï”

Par La Rando

Outils du manager : détecter et éviter les jeux psychologiques

Outils-du-manager emiratsEn entreprise, chaque intervenant se donne intuitivement un rôle. Il est bien utile de savoir détecter ces rôles pour permettre un meilleur épanouissement au sein d’une équipe et surtout en tant que manager. Aujourd’hui, un coach en management vous apprend à repérer ces jeux psychologiques et à les éviter tout en vous donnant des solutions pour restaurer un bon rapport grâce notamment au triangle de performance.
ETAPE 1
Le pouvoir : être maitre de ses pleins pouvoirs. Le 1er rôle du manageur est de rendre l’autre responsable.
ETAPE 2
La puissance : prendre conscience de sa puissance à travers la reconnaissance et le renforcement des talents personnels.
ETAPE 3
La permission : la personne se donne alors la permission de faire, devenant véritable force de propositions pour l’équipe et pour l’entreprise.

Par La Rando

Vive l’échec en entreprise !

echec entreprise“Chez Google, nous célébrons nos échecs”. L’expression peut surprendre, d’autant qu’elle vient d’Eric Schmidt, l’ex-PDG de la firme de Mountain View. Elle est pourtant révélatrice du rapport à l’échec particulier des entrepreneurs d’outre-Atlantique.

Si en France, l’échec est tabou, aux Etats-Unis, il est assumé voire revendiqué. Une différence de culture fondamentale qui se traduit dans l’hexagone par une frilosité face aux risques voire un manque d’esprit d’innovation.

“On n’est pas ce que l’on fait mais ce que l’on est”, relativise Gilles Babinet, le président du Conseil National du Numérique et entrepreneurs à de multiples reprises… sans connaître toujours le succès !

Pour l’entrepreneur et blogueur Guilhem Bertholet, l’échec peut même s’avérer être un élément… positif. “La personne qui ne fait que des choses bonnes, je n’ai pas envie de la recruter, j’ai peur qu’elle fasse sa pire bêtise chez moi”.

Par La Rando

De nouveaux grands projets pour les Emirats arabes unis

expatries-francais-dubai-uaeAu cours des six premiers mois de2014, des contrats d’une valeur totalede15 milliards de dollars ont été attribués à de grands projets dans les Emirats Arabes Unis selon les données semestrielles de MEED Projets.
Plus de 50contrats, d’une valeur totale de plus de5,4 milliards de dollars, ont été signés pour des projets résidentiels et 3,8milliards de dollars pour les projets à usage mixte.
“La résurgence d’intérêt évident dans les projets résidentiels aide à réaliser le meilleur semestre de l’attribution des contrats dans le secteur bâtiments et transports depuis 2008,” déclare Julian Herbert, Directeur de MEED Projets.
«Les projets de construction civile représentaient 75pour cent de tous les contrats durant la première moitié de l’année, et avec plus de20 milliards de dollars. Les Emirats sont ainsi le principal marché du CCG. »
La force du secteur des projets résidentiels est en grande partie due à la reprise à Dubaï, 44 grands contrats totalisant4,8 milliards de dollars ont été accordés au cours des six premiers mois de2014.
Abou Dhabi, avec six projets d’une valeur totalede500 millions de dollars, arrive en deuxième place.
L’investissement soutenu dans les infrastructures de transport est une autre caractéristique de l’économie émirienne depuis une décennie, avec 2 milliards de dollars de contrats attribués,essentiellement à AbouDhabi.
Les six premiers entrepreneurs mesurés parla valeur des contrats attribués au cours des six premiers mois de2014 sont Arabian Construction Company (ACC) et Arabtec avec plus de1 milliard de dollars chacun.Huit des 10et17des 20 plus grandes entreprises sont soit des entrepreneurs locaux ou des coentreprises. MEED Projets est un outil de développement de l’entreprise et de l’analyse de marché en ligne avec de nombreuses données sur tous les secteurs clés et permettant aux utilisateurs d’évaluer les possibilités et la faisabilité de nouveaux marchés et de projets potentiels. 

Source: The Gulf Today