Le paludisme dans le monde tue beaucoup d’enfants

Selon le rapport 2011 de l’OMS sur le paludisme dans le monde, 655.000 personnes dont 86 % d’enfants de moins de 5 ans sont morts de la maladie en 2010. Bien qu’en baisse de 5% par rapport à 2009, le paludisme a de nouveau été particulièrement meurtrier en 2010. D’après l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), il a cette année-là causé la mort de 655.000 personnes, en grande partie en Afrique. Des décès qui ont concerné à 86% des enfants de moins de 5 ans.

En tout, l’an passé, on recensait 216 millions d’épisodes de paludisme dans le monde, dont 81% en Afrique. Si depuis l’an 2000 les taux de mortalité liés au paludisme ont diminué de 26%, (un progrès qualifié de “majeur” par l’OMS), l’objectif de -50 % fixé est ainsi loin d’être atteint.

Ce qui a conduit l’OMS a révisé ses objectifs à l’horizon 2015, soit “réduire pratiquement à zéro le nombre de décès dus à cette maladie”, et “réduire de 75 % le nombre de cas de maladie dans le monde”, rapporte TV5monde. On ne recense que 176 cas de paludisme en Europe, en 2010. L’organisation veut éliminer d’ici 2015 le paludisme dans dix pays supplémentaires par rapport à une liste établie en 2008. Sur les 99 pays touchés par le paludisme, 43 ont enregistré une diminution de plus de 50% des cas déclarés sur les 10 dernières années. Mais six pays (Nigeria, RDC, Burkina Faso, Mozambique, Côte d’Ivoire, et Mali) représentent encore à eux seuls 60% des décès dus au paludisme.

Pour financer la lutte contre cette maladie, deux milliards de dollars ont été débloqués par des organisations internationales. Il s’agit un montant très élevé, selon l’OMS, mais qui reste très largement inférieur aux cinq milliards de dollars requis tous les ans durant la période 2010-2015. Concernant les financements, l’OMS suggère donc aux pays concernés par la maladie d’adopter une taxe sur les billets d’avion : un revenu qui serait (…) Lire la suite sur maxisciences.com