Bivouac ou camping en randonnée ?

Les beaux jours sont là ! C’est le moment de partir en voyage,  il est grand temps de penser à déployer votre tarp en pleine nature, alors prenez votre sac à dos et c’est parti ! Pour se faire, l’équipe La Rando vous donne ses conseils et astuces pour bien préparer votre randonnée bivouac.

Bivouac ou camping ?

En quoi ces deux formes de camping diffèrent-elles l’une de l’autre ? Tout d’abord, qu’est-ce que le bivouac ? Bivouacer signifie simplement dormir dehors avec votre tarp militaire (ou une tente légère). Les randonneurs et alpinistes, n’ayant d’autres choix que de s’installer dans la nature (forêt, montagne,…) et en dehors de toutes infrastructures ont recours au bivouac.

Comme vous le savez, c’est une pratique courante chez les randonneurs et alpinistes qui ont besoin de passer une nuit ou une partie de la nuit sur la montagne, mais qui ne veulent pas porter d’équipement lourd ou qui n’auront pas de place pour planter une tente par exemple. Vous l’aurez compris, l’idéal quand on veut randonner léger.  

Attention à ne pas confondre avec camping sauvage. Le bivouac est autorisé à partir du couché du soleil jusqu’à l’aube. Il vous faudra plier votre tente et repartir aussitôt ! Rajoutez à cela la discrétion (attention aux bruits et aux cris). Contrairement au camping où vous pourrez laisser votre tente toute la journée. Pour réaliser un bivouac basique si vous êtes débutant(e), pas besoin d’être un expert en la matière, il vous suffira de vous munir d’un sac de couchage (vérifiez la météo avant 😉 ) et par une belle soirée d’été, dormir sous les étoiles.

Quel est le but ?

Le but étant de dormir une nuit (ou plusieurs) à la belle étoile en mode aventure ! Le bivouac vous offrira la possibilité de passer votre séjour et vos nuits à moindre coût, car vous dormirez dans une tente sur un site où l’hébergement n’est pas payant. Ne nous mentons pas, le bivouac vous permettra d’atteindre des lieux sauvages et d’être plus proche de la nature contrairement aux camping bruyant (et payant 😉 ).

Et pour les moins frileux d’entre vous, sur notre forum Outdoor, nous traitons du sujet “bivouac en hiver“. Vous y trouverez de nombreux conseils pour mieux préparer votre aventure. Dormir en montagne ou en forêt est une expérience pleine de charmes. Aussi, pour que vos nuits soient des plus agréables, nous vous donnons les étapes clés d’un bivouac réussi, ci-dessous.

Quelques conseils avant de bivouacer

  1. Pensez sécurité : consulter les prévisions météo, informez-vous sur la réglementation en vigueur, Vérifier votre équipement avant de partir;
  2. Choisissez votre emplacement : Favorisez la sécurité à la beauté du paysage. Après tout, vous êtes ici pour dormir 😉 Rien ne vous empêche de profiter de la vue en marchant quelques mètres. Bivouacer dans une zone neutre, si possible sur un terrain plat et à l’abri des vents;
  3. Le confort : Une lampe frontale est conseillée, munissez-vous d’un bon matelas et un sac de couchage adapté (ne négligez pas le froid nocturne en été), prenez un sursac imperméable et respirant afin de vous protéger de l’humidité de l’aube.

Que dit la loi française sur le bivouac ?

La loi française mentionne très rarement les règles concernant le bivouac. Néanmoins, ce n’est pas une raison pour “bivouacer” n’importe où ! Renseignez-vous auprès des communes, de la région,…car certains parcours possèdent une réglementation particulière suivant les emplacements. La loi interdit le camping dans les espaces boisés à conserver par exemple. Ce sont souvent des interdictions aux motifs écologiques et environnementaux. Pensez également aux sentiers privés, beaucoup de propriétaires de terrain laissent passer les randonneurs sur leur propriété, donc vérifiez avant !


Maintenant que vous êtes prêt(e) pour votre randonnée bivouac, il n’y a plus qu’à choisir votre destination, préparer votre sac à dos et partir à l’aventure. Bonne rando !