Tour du monde en bateau solaire

Un tour du monde en bateau avec pour seul moteur le soleil: le Planetsolar est sur le point de boucler un an et demi d’une “éco-aventure” jamais tentée auparavant, qui peut avoir des débouchés concrets notammentdans le tourisme.

“L’idée est née en 2004 quand j’ai observé la fonte complète d’un glacier de 500 mètres d’épaisseur en Islande. J’ai pris conscience que les changements climatiques sont une réalité et qu’il fallait faire quelque chose”, a raconté à l’AFPTV Raphaël Domjan, un Suisse de 40 ans, chef de l’expédition, lors d’une traversée entre l’île d’Elbe (Italie) et la Corse (France).

Inspiré par la lecture de Jules Verne, cet ingénieur électronicien de profession sonde des sponsors pour faire bâtir un catamaran de 31 mètres de long, le plus grand bateau solaire du monde. Son rêve devient réalité après sa rencontre en 2008 avec l’industriel allemand Immo Ströher.

Le Planetsolar, fruit de leur partenariat, a largué les amarres en septembre 2010 de Monaco et reviendra à la case départ le 4 mai, après pratiquement 600 jours de navigation autour de la planète avec un équipage franco-germano-suisse formé de Raphaël, d’un commandant de bord, du chef du chantier de construction et d’un mécanicien.

Après avoir traversé l’Atlantique et passé le canal du Panama, ils ont mis le cap sur le Pacifique puis sont revenus en Europe en franchissant le canal de Suez.

Pour Raphaël, ce périple “démontre qu’on a tout à disposition, les connaissances, les technologies, les matières premières et les énergies renouvelables pour devenir durable et protéger la planète”.

Avec ses 537 m2 de panneaux solaires, le Planetsolar arrive à produire 500 à 600 kw/heure par beau temps, de quoi parcourir un maximum de 300 kilomètres lorsque la batterie est rechargée à 100%. La vitesse est à peu près celle d’un voilier puisque le moteur a la puissance d’un scooter.

A bord, tout (…) Lire la suite sur 20minutes.fr