Par La Rando

Job: ces Français à Dubai recherchés

francais-dubaiDans la perle des Emirats, le tourisme, l’hôtellerie, les technologies de l’information et l’industrie du luxe explosent. Idéal donc, pour les pros de la mode et de la grande consommation, diplômés en commerce et marketing. Les filiales françaises sont aussi en quête de contrôleurs de gestion. Profitez-en, surtout si vous maîtrisez l’arabe. Lire la suite “Job: ces Français à Dubai recherchés”

Par La Rando

Combien de français quittent le pays ?

Chaque année, entre 60.000 et 80.000 Français quittent le pays. Rencontre avec ces Français qui choisissent l’exil. Benjamin (25 ans), Aurore (35 ans), Vanessa (27 ans) et Julien (26 ans) ne se connaissent pas, et pourtant ils ont un point commun: ils sont Français, expatriés à l’étranger. Selon une étude des Chambres de commerce et d’industrie publiée en mars 2014, les Français s’exportent de plus Lire la suite “Combien de français quittent le pays ?”

Par La Rando

Après l’opération Connect, Oman espère davantage de touristes dans son sultanat

Après l’opération Connect’15 by le Quotidien du Tourisme qui s’est tenue du 29 janvier au 3 février dernier à Oman, le ministère du Tourisme compte vivement sur l’enthousiasme des professionnels du tourisme pour stimuler les ventes de voyages à Oman.

Présente lors de ce rendez-vous, Rania Khodr, directrice de l’Office de Tourisme du Sultanat d’Oman, souligne l’importance de ces rencontres pour Oman : “L’opération Connect’15 à Oman, a été l’occasion pour les 69 personnes présentes : partenaires, organisateurs et les 40 agents de voyages de se rendre compte à quel point le Sultanat d’Oman est une destination accueillante, authentique et stable”.

“Oman est un pays exceptionnel. C’est une destination sans gratte-ciel et tournée vers la nature. Un voyage à Oman est un véritable plongeon dans les contes des Mille et Une Nuits!” résume Jean-Luc Lagrange, directeur d’Armonie Voyages à Poitiers. “On est encore plus connecté dans le désert. On a un sentiment d’exclusivité et celui d’être au bon endroit au bon moment” avoue pour sa part Ludovic Delalande, gérant de Delalande Voyages à Vierzon.
Rania Khodr souhaite également insister sur l’amalgame qu’Oman a connu lors des malheureux évènements de ces derniers mois : “Oman est entièrement sûr et sécurisé ! Aucun incident n’a été signalé dans le pays. Aujourd’hui, les visiteurs continuent de profiter des charmes et de la quiétude du Sultanat d’Oman”. Le programme de Connect’15 a permis outre les sessions de travail sur le thème de l’année le R.O.I (Retour Sur Investissements), de découvrir la destination avec notamment les incontournables de la capitale Mascate tels que la Grande Mosquée Sultan Qabous et le souk de Muttrah ; l’intérieur des terres avec l’ancienne capitale du Sultanat, Nizwa, avant de rejoindre les dunes d’Ash Sharqiyah Sands pour ensuite, éterniser le voyage en passant une nuit magique dans le désert.
Le ministère du Tourisme compte vivement sur l’enthousiasme des professionnels du tourisme pour stimuler les ventes de voyages à Oman et attirer une clientèle en quête de nouvelles destinations. Rania Khodr ajoute fièrement : “en 2014, 50 570 voyageurs français se sont rendus à Oman tandis que l’année précédente, 47 000 Français s’étaient laissés séduire par le Sultanat d’Oman. C’est un pays magnifique, chaleureux et nous souhaitons vivement qu’Oman verra sa fréquentation touristique augmenter d’année en année”.

Source Le Quotidien du Tourisme

Par La Rando

Un quart des Français en couple avec des étrangers

france amourAlors que la France compte 13 millions de célibataires, les moyens de faire des rencontres n’ont jamais été aussi nombreux. Entre les méthodes ordinaires et leurs équivalents 2.0, comprendre les sites de rencontres et les applications pour séduire, on a l’embarras du choix. Mais ce qu’on ignorait, c’est le goût des Français pour la mixité.

Les Françaises sont réputées pour être parmi les plus belles femmes du monde, comme le démontrent les plus jolies filles du PAF. Et pourtant, les Français leur préfèrent leurs voisines anglaises, italiennes et allemandes. Une étude réalisée par la société d’apprentissage de langues en ligne, Babbel, à l’occasion de la Saint-Valentin, nous en dit long sur les couples et la mixité.

Les couples binationaux ont de l’avenir

Le site de cours de langues Babbel est formel, les Français ne choisissent pas leur partenaire en fonction de sa nationalité, pour preuve, 23,3% d’entre eux sont l’heureuse moitié d’un couple binational. On peut y voir une bonne nouvelle, en tout cas, cela témoigne d’une évolution, globalement suivie par l’Espagne (21%) et l’Italie (20,5%). En outre, les Français qui se lancent dans des relations mixtes le font principalement avec des Britanniques (26,5%), des Italiens (25,2%) et des Allemands (24,6%).

Avec les programmes d’échanges étudiants et les incitations à la mobilité professionnelle, nous sommes de plus en plus amenés à passer du temps à l’étranger. Et cela est vrai dans le sens inverse : les étrangers ont de plus en plus d’occasion de faire des séjours prolongés sur le territoire français dans le cadre de leurs études ou pour leur carrière. Or, cela donne forcément lieu à des rencontres qui finissent parfois par former des couples. Il faut savoir que l’amour est la première raison avancée par les Français candidats à l’expatriation. Elle représente 29,2% des cas, tandis que les opportunités professionnelles ne concernent que 25,2% des départs.

Si l’amour n’a pas de frontières, c’est peut-être le moment de vous atteler à l’apprentissage d’une langue étrangère, car même Skype Translator ne vous suffira pas pour séduire votre future moitié !

Source: Boursorama

Par La Rando

Ces Français du bout du monde, heureux d’avoir quitté la France

Ils ont tout plaqué pour partir vivre à l’étranger. Ces Français du bout du monde, ou ces expatriés comme on les appelle, ont tous un même point commun : ils ne comptent pas rentrer.

Ils savaient ce qu’ils laissaient mais pas ce qu’ils allaient trouver. Ils ont fui un quotidien qui ne leur correspondait pas pour partir à la rencontre de ce qu’ils sont, ailleurs.

Par La Rando

Où vivent les français les plus riches de France?

france richeLe pouvoir d’achat par personne a augmenté de 0,4% en France en 2014, par rapport à l’an dernier, pour atteindre 19.643 euros en moyenne, selon une étude du cabinet GfK.

En France, les habitants au plus faible pouvoir d’achat vivent à seulement quelques kilomètres de ceux aux plus hauts revenus. Les Français disposent en moyenne d’un pouvoir d’achat de 19.643 euros par personne en 2014, un montant en hausse de 0,4% par rapport à l’an dernier, selon l’étude annuelle «Purchasing Power Europe 2014/2015» du cabinet GfK*, publiée récemment.

Ce revenu disponible moyen est loin d’être réparti équitablement entre les territoires. Seules deux des 22 régions françaises affichent un pouvoir d’achat moyen supérieur à la moyenne nationale: l’Ile -de-France (23.452 euros) et Rhône-Alpes (19.917euros)! Même la troisième région du classement, Provence-Alpes-Côte d’Azur (19.517 euros), se situe juste en-dessous de la moyenne nationale, suivie par l’Alsace (19.473 euros) et la région Centre (19.237 euros). Le Nord-Pas-de-Calais, avec un pouvoir d’achat moyen de quelque 16.912 euros, et la Corse (17.580 euros) sont à l’autre bout du classement des régions.

Dans le détail des communes, Paris fait toujours la course en tête … et de loin. Les habitants de la capitale disposent d’une moyenne de 30.796 euros par personne pour leurs dépenses et leur épargne, soit plus de 1,5 fois la moyenne nationale. Suivent ceux de Boulogne-Billancourt (30.528 euros) et de Saint-Germain-en-Laye (26.686 euros) dans le top 3. Les résidents de la ville de Saint-Denis, de l’autre côté du périphérique parisien, ferment la marche avec 13.919 euros par personne. «Ce montant est presque 30% inférieur à la moyenne nationale et représente à peine 45% du pouvoir d’achat des Parisiens», relèvent les experts de GfK.

Seules les villes provinciales de Saint-Julien-en-Genevois (25.433 euros) en Haute-Savoie et de Gex (25.398 euros) dans l’Ain ont réussi à se faire une place, respectivement au 7e et au 8e rang, dans un top 10 littéralement «trusté» par des communes franciliennes.

Neuvième rang européen

Globalement, la France se situe au 9e rang du classement européen du pouvoir d’achat en 2014, un palmarès dominé par le Liechtenstein (54.840 euros), la Suisse (37.153 euros) et la Norvège (30.560 euros). Le pouvoir d’achat des Européens atteint près de 8830 milliards d’euros, en hausse de 2% par rapport à l’année précédente. Cela correspond à un revenu disponible moyen de 13.112 euros par personne pour les 42 pays étudiés. Là encore, les écarts géographiques sont très marqués entre l’Europe de l’Ouest et du Nord, d’une part, et l’Europe centrale, du Sud et de l’Est, d’autre part.

* L’indice GfK Purchasing Power est une mesure du revenu disponible par habitant après déduction des impôts et dons aux organisations caritatives.

Source: LeFigaro

Par La Rando

Ces français qui quittent la France pour Dubai

france-dubaiPlus d’une centaine de Français, des jeunes principalement, arrivent chaque mois à Dubaï pour chercher du travail. Ils s’orientent dans les secteurs des services informatiques, de la restauration et de l’hôtellerie, en forte croissance.
Après avoir souffert d’une crise immobilière en 2009, l’économie de Dubaï a nettement rebondit depuis. « On n’a pas vu pareil mouvement depuis longtemps »,
Lire la suite…

Par La Rando

Hollande: Quelles relations entre la France et le Qatar ?

qatar-franceLa fin de la présidence Sarkozy va-t-elle sonner la fin des relations très étroites entre le richissime émirat du Qatar et la France ? La rencontre, prévue jeudi 7 juin 2012, entre François Hollande et le premier ministre qatari, le Cheikh Hamad Ben Jassem Al-Thani devrait permettre d’en savoir plus sur l’évolution des relations entre les deux pays.

Les intérêts économiques d’abord

Même si les gouvernements changent, les intérêts demeurent. Sur le plan économique et celui de la coopération militaire, l’Elysée aura tout intérêt à préserver ses parts de marché.
La France continuera à fournir une grande partie de l’équipement militaire de l’armée qatarie et les besoins de développements de l’émirat sont proprement gigantesques. En prévision de l’organisation des grandes compétitions internationales qu’il va accueillir (notamment Mondial de handball en 2015 et surtout la Coupe du monde football en 2022) le Qatar a prévu un plan d’investissement de 140 milliards de dollars. Afin de s’emparer d’une part du gâteau et éviter que ce ne soient les entreprises anglo-saxonnes qui se taillent la part du lion, les entreprises françaises devront donc compter sur un solide axe Paris-Doha.

Les investissements qataris ne devraient pas faiblir

Qu’il s’agisse de l’immobilier, des prises de participation dans les grands groupes industriels ou du sport, le Qatar continuera à faire ses emplettes. Preuve de la persistance de cet engouement, la récente acquisition par le Qatar Investment Authority de l’immeuble Virgin sur les Champs-Elysées pour un montant avoisinant les 500 millions d’euros.
Il y a quelques semaines, l’un des responsables de ce fond souverain (dont le portefeuille d’actifs dépasserait les 100 milliards de dollars) annonçait vouloir investir pour l’année 2012 30 milliards de dollars dans des sociétés étrangères. Classé par le FMI comme pays le plus riche au monde (par habitant) et bénéficiant d’une croissance de près de 20% par an, le Qatar a donc des arguments de poids pour maintenir des relations privilégiées avec la France.
En ces temps de crise où l’argent public se fait rare, on devine facilement que la manne qatarie continuera à être perçue d’un bon œil à Paris.