Par La Rando

Dubai Investments compte lever des fonds pour investir au Maroc

dubai investments marocUn géant des affaires émirati, Dubai Investment, intègre le Maroc dans son projet d’expansion à l’international. Il prévoit même de lever des fonds pour investir au Maroc et en Angola, après avoir tenté une première expérience en Arabie Saoudite.

Un géant émirati des affaires est fortement interessé par le Maroc. Il s’agit de Dubai Investments, dont le top management vient d’annoncer son intérêt pour réaliser des projets au Maroc. C’était lors d’une sortie médiatique en marge de la présentation des résultats trimestriels de la compagnie. Lire la suite “Dubai Investments compte lever des fonds pour investir au Maroc”

Par La Rando

Nouvelle usine d’aluminium à Abu Dhabi

usine aluminium abu dhabiUne nouvelle usine d’aluminium verra le jour à Abu Dhabi pour un coût de Dh440 millions. Cette usine va créer plus de 200 emplois et l’émirat cherche à diversifier son économie grâce à cette dernière. Emirates Aluminium roulement (Emiroll), une joint-venture avec Dubal Holding Investments Dubaï et le groupe industriel basé à Singapour Mars, va construire une usine de laminage d’aluminium dans le Khalifa Industrial Zone Abu Dhabi (Kizad). Lire la suite “Nouvelle usine d’aluminium à Abu Dhabi”

Par La Rando

Dubai Investments et le secteur immobilier

Dans le cadre de sa stratégie visant à élargir davantage son empreinte dans l’immobilier, Dubai Investments (DI) prévoit une série de projets emblématiques à travers les Emirats et notamment Meydan, Mirdif et Jumeirah Village Circle à Dubaï, ainsi qu’à Fujaïrah et Abou Dhabi.
Plus de 67 % de la base d’actifs de DI est dans l’immobilier avec une valeur actuellement de 8,38 milliards de dirhams, faisant de DI un des plus grands acteurs de l’immobilier dans les Emirats Arabes Unis. Khalid bin Kalban , directeur général et CEO, déclare : «Le secteur de l’immobilier Lire la suite “Dubai Investments et le secteur immobilier”

Par La Rando

Les projets immobiliers de Dubaï Investments

La société veut investir 2,2 milliards d’euros d’ici 2020 dans plusieurs grands complexes mêlant habitations, commerces, bureaux et hôtels. La crise immobilière qui avait failli mener l’émirat de Dubaï à la banqueroute en 2009 semble bien loin. Afin de profiter d’un environnement dynamique qui a tout juste ralenti à la suite de certaines mesures de régulation, Dubaï Investments PJSC (DI PJSC) a annoncé vouloir réaliser 10 milliards de dirhams émiriens (2,2 milliards d’euros) d’investissements d’ici à Lire la suite “Les projets immobiliers de Dubaï Investments”

Par La Rando

Dubai Investments Park

Dubai Investments ParkDubai InvestmentsPark (DIP), la plus grande communauté commerciale, industrielle et résidentielle intégrée au Moyen-Orient et propriété exclusive de Dubai Investments PJSC, a loué plus de 950 000 mètres carrés d’installations d’entreposage au cours des six premiers mois de2014.
Le chiffre représente 10,5% d’augmentation dans les baux d’entreposage entre janvier et juin2014,par rapport à la période correspondante l’an dernier. Un total de 60% des nouveaux contrats de location incluent des installations de ready made pour les industries légères et moyennes, tandis que 20% étaient des services logistiques et le reste pour le stockage et l’entreposage à des fins générales.
En tout,86 nouvelles entreprises disposent d’installations d’entreposage durant la première moitiéde2014,avec un ajout important de locataires des zones industrielles et commerciales.
M.Omar Al Mesmar, directeur général de la DIP, déclare : “Même silaconfiance des investisseurs augmente en raison de l’Expo2020, noussommes adaptésàpoursuivre notre croissanceincroyabledans la locationd’entrepôts, la logistique industrielle et la recherche d’installations de classe mondiale à des points stratégiques à travers.’’ “La croissance dans les baux d’entrepôt reflète la demande croissante et le climat des affaires optimiste sur l’ensemble du spectre de l’économie.L’activité économique dans la dernière année s’est déjà traduite dans l’augmentation des niveaux d’optimisme et decroissance, compensant les difficultés dans l’immobilier du passé.”

Source:  WAM

Par La Rando

Dubai Investments, société cotée sur le Marché Financier de Dubai

Dubai Investments PJSCDubai Investments PJSC (DI), la première société d’investissement cotée sur le Marché Financier de Dubai (DFM),  a annoncé dimanche une hausse de son résultat net du premier semestre 2014 à hauteur de 805 millions de Dhs, une hausse de 118% compare à un profit net de 370 millions de Dhs à la même période l’année précédente.

En annonçant ses résultats financiers pour le premier semestre clôturé le 30 juin 2014, DI faisait état d’un chiffre d’affaires consolidé de 1,8 milliards de Dhs au premier semestre 2014, contre 1,3 milliards sur la même période l’année précédente.
Les actifs au 30 juin 2014 s’établissaient à 13,5 milliards de Dhs, alors que les actifs nets augmentaient à 9,6 milliards de Dhs.
DI annonçait ainsi un rendement du capital pour le premier semestre à 42,1% compare à 21,5% pour l’année précédente.
Pendant cette période, DI cédait une participation de 66% dans sa société pharmaceutique Globalpharma, filiale à 100%, à un groupe d’investisseurs menés par Sanofi, une importante société dans le secteur de la santé. La transaction a généré un profit de 472 millions de Dhs, représentant une plus-value réalisée de 296 millions de Dhs et un accroissement de la juste valeur de ses actifs à hauteur de 176 millions de Dhs.
Khalid bin Kalban, PDG de Dubai Investments, disait, “ au premier trimester, DI a réalisé une émission de Sukuk historique de 300 millions de dollars et maintenant au deuxième trimestre nous avons achevé avec succès une cession de 66% du capital de Globalpharma. Ces opérations ont renforcé notre positionnement comme acteur économique majeur des Emirats Arabes Unis et nous a placé dans une excellente position pour capitaliser sur les opportunités et créer de la valeur pour nos actionnaires. » « Notre sortie de Globalpharma a été réalisée au bon moment puisque nous avons capitalisé sur la croissance rapide dans le secteur pharmaceutique dans la région. Avec sa direction et le support de DI, la direction a réalisé une stratégie réussie et créé une opportunité pour une sortie lucrative », a ajouté M. Kalban.
DI détient 35 filiales et joint-ventures regroupant un large éventail de secteurs incluant la fabrication de matériaux de construction, les biens de grande consommation, la santé, l’immobilier industriel et commercial, la gestion d’actifs immobiliers, les technologies de l’information, la formation professionnelle et les investissements financiers.
Source: Emirates News Agency, WAM

Par La Rando

Les mégaprojets à Dubaï

dubai-economieLes développeurs de Dubaï entament plusieurs projets d’envergure en vue de les compléter et livrer beaucoup avant 2020.
« L’Expo 2020 de Dubaï est une étape importante et se traduira certainement par une croissance exponentielle à travers un large éventail de secteurs, à savoir l’hospitalité, le tourisme, le commerce, le transport maritime et la logistique ainsi que l’immobilier, » affirme Khalid Bin Kalban, directeur général, Dubai Investments.
“Cet optimisme global se traduira par des investissements à long terme et une croissance dans tous les secteurs à Dubaï. Nous nous attendons à une accélération de certains projets immobiliers emblématiques car il y aura une poussée de la demande globale des investisseurs locaux et internationaux.’’
Même avant de remporter l’enchère de l’Expo 2020, Dubaï a commencé à jeter les bases de plusieurs mégaprojets, dont la valeur totale était estimée la semaine dernière par MEED Projects à environ 30 milliards de dollars en 2013 et 35 milliards en 2014.
“Nous nous attendons à une augmentation considérable de ce montant au cours des prochaines années, le marché tirant pleinement parti de l’offre réussie de Dubaï,’’ déclare Julian Herbert, Directeur de MEED Projects.
Ces méga développements vont façonner le nouveau paysage et l’horizon de Dubaï et concernent en premier lieu la Mohammad Bin Rashid Ville, annoncée en novembre 2012 et composée de quatre éléments clés concentrés sur le tourisme familial, la vente au détail, les arts et l’esprit d’entreprise. Le premier volet est axé sur le tourisme familial et comprendra un parc équipé pour recevoir 35 millions de visiteurs et un centre familial de loisirs et de divertissement mis en place en collaboration avec les studios Universal. Le deuxième volet se concentre sur la vente au détail et mettra en vedette le plus grand centre commercial dans le monde, “Mall of the World’’. Le troisième volet comprendra la plus grande zone de galeries d’arts dans la région Mena et le quatrième volet verra le développement d’un espace unique qui fournira un environnement intégré pour l’entrepreneuriat et l’innovation.
Le projet de Dh6 milliards Bluewaters est configuré pour être un des plus grands sites touristiques dans le monde et mettra en vedette des zones commerciales, résidentielles, de l’hôtellerie et de divertissement avec Dubai Eye, la plus grande roue du monde.
Le Canal de Dubaï, un investissement de Dh7,34 milliards, reliera la baie affaires avec le Golfe en passant par le cœur de Dubaï.
Meraas Holding développe une destination de Dh10 milliards qui vise à offrir un ensemble de loisirs pour les résidents et les touristes. Situé à Jebel Ali, le projet mettra en vedette cinq parcs à thème distincts basés sur des films, des animaux et des personnages amusants qui feront appel à tous les groupes démographiques. Dubaï Aventure Studios, la première phase des plans de développement annoncés par Meraas en décembre 2011, consolidera la nouvelle destination et devrait être achevé d’ici 2014.
Nakheel entame d’autre part le projet de Deira sur quatre îles existantes de Palm Deira. Le projet, qui couvre 1600 hectares, sera une destination de bord de mer, en ajoutant plus de 40 kilomètres, dont 21 kilomètres de front de mer, à la côte de Doubaï. Le coût du projet n’a pas été divulgué.
Dubai Holding et Emaar Properties développeront conjointement les Lagoons, une ville de bord de mer dans le cadre de Mohammed Bin Rashid Ville. Le développement sera de trois fois la taille du centre-ville de Dubaï et couvrira une superficie de six millions de mètres carrés (plus de 1 482 hectares), avec Dubaï Twin Towers, un développement à usage mixte prévu pour rejoindre le rang de la plupart des gratte-ciel prestigieux au monde, un quartier central des affaires, une zone d’entreprise, des équipements culturels, des résidences, des hôtels de luxe à prix abordable, des établissements d’enseignement, des centres de soins de santé, un secteur riverain du centre commercial et un large éventail de choix de loisirs. Finalement, le Taj Arabia, une réplique du Taj Mahal en Inde, sera un hôtel de 350 chambres et appartements dans le cadre du développement des jardins de Mughal développés par Link Global Group à Dubailand. – Emirates 24/7 WAM