Dubai Investments, société cotée sur le Marché Financier de Dubai

Dubai Investments PJSCDubai Investments PJSC (DI), la première société d’investissement cotée sur le Marché Financier de Dubai (DFM),  a annoncé dimanche une hausse de son résultat net du premier semestre 2014 à hauteur de 805 millions de Dhs, une hausse de 118% compare à un profit net de 370 millions de Dhs à la même période l’année précédente.

En annonçant ses résultats financiers pour le premier semestre clôturé le 30 juin 2014, DI faisait état d’un chiffre d’affaires consolidé de 1,8 milliards de Dhs au premier semestre 2014, contre 1,3 milliards sur la même période l’année précédente.
Les actifs au 30 juin 2014 s’établissaient à 13,5 milliards de Dhs, alors que les actifs nets augmentaient à 9,6 milliards de Dhs.
DI annonçait ainsi un rendement du capital pour le premier semestre à 42,1% compare à 21,5% pour l’année précédente.
Pendant cette période, DI cédait une participation de 66% dans sa société pharmaceutique Globalpharma, filiale à 100%, à un groupe d’investisseurs menés par Sanofi, une importante société dans le secteur de la santé. La transaction a généré un profit de 472 millions de Dhs, représentant une plus-value réalisée de 296 millions de Dhs et un accroissement de la juste valeur de ses actifs à hauteur de 176 millions de Dhs.
Khalid bin Kalban, PDG de Dubai Investments, disait, “ au premier trimester, DI a réalisé une émission de Sukuk historique de 300 millions de dollars et maintenant au deuxième trimestre nous avons achevé avec succès une cession de 66% du capital de Globalpharma. Ces opérations ont renforcé notre positionnement comme acteur économique majeur des Emirats Arabes Unis et nous a placé dans une excellente position pour capitaliser sur les opportunités et créer de la valeur pour nos actionnaires. » « Notre sortie de Globalpharma a été réalisée au bon moment puisque nous avons capitalisé sur la croissance rapide dans le secteur pharmaceutique dans la région. Avec sa direction et le support de DI, la direction a réalisé une stratégie réussie et créé une opportunité pour une sortie lucrative », a ajouté M. Kalban.
DI détient 35 filiales et joint-ventures regroupant un large éventail de secteurs incluant la fabrication de matériaux de construction, les biens de grande consommation, la santé, l’immobilier industriel et commercial, la gestion d’actifs immobiliers, les technologies de l’information, la formation professionnelle et les investissements financiers.
Source: Emirates News Agency, WAM