Par La Rando

Congo: Femmes mineurs

La République Démocratique du Congo n’est souvent connue que pour ses guerres, ses diamants de sang, ses violences sexuelles. Mais aujourd’hui, des changements inattendus se produisent dans les provinces orientales du pays. Depuis 2006, les femmes de ces régions riches en minerais ont investi le secteur des mines artisanales. Elles y ont créé des associations professionnelles aujourd’hui regroupées en un dense réseau connu sous le nom de RENAFEM (Réseau National des Femmes dans les Mines).


Grâce à lui, des femmes ambitieuses, parfois issues de milieux privilégiés comme Angélique Nyirasafari, ont atteint un niveau économique et social qui concurrence celui de leurs homologues masculins. D’autres, comme l’activiste Emilienne Intongwa, ont eu des départs plus modestes, mais n’hésitent plus à dénoncer les tentatives de discrimination envers les femmes.

Au bas de l’échelle, les « mama » twangaises comme Tullia Christine sont encore trop souvent vulnérables, exposées aux abus d’un secteur longtemps sans foi ni loi. Les conditions économiques, sociales et politiques sont désormais réunies pour que les femmes des mines artisanales congolaises défendent leurs droits. Et ouvrent ainsi la voie à l’émancipation des femmes de leur pays.

Par La Rando

Congo: les rebelles du Kivu

kivu-congoL’envoyé spécial américain pour la région des Grands Lacs pousse à une reprise la plus rapide possible des pourparlers entre Kinshasa et le M23. La guerre a encore repris dans l’est de la République démocratique du Congo. Depuis quatre jours, l’armée régulière congolaise (FARDC), appuyée par les troupes de l’ONU, affronte les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) au nord de Goma, . L’offensive des FARDC a permis de reprendre le contrôle de toute la zone aux mains du M23.

«Cela marque quasiment la fin militaire du M23 », a affirmé Martin Kobler, le chef de la mission de l’ONU au Congo. Il n’est pas pour autant certain que cette victoire annoncée, l’une des rares enregistrées par les FARDC depuis 2006, soit une bonne nouvelle. «Il y a des risques énormes à ne prendre que le chemin de la guerre et à penser que la solution militaire est l’unique réponse », a ainsi souligné Russell Feingold, l’envoyé spécial américain pour la région des Grands Lacs. Comme d’autres diplomates, l’Américain pousse à une reprise la plus rapide possible des pourparlers entre les deux ennemis à Kampala. Les négociations, engagées en décembre 2012, avaient été rompues le 21 octobre, ouvrant la voie aux combats de ces derniers jours. Lire la suite sur LeFigaro

Par La Rando

L’agriculture en Afrique

L’agriculture doit rester une priorité pour l’Afrique en dépit de l’urbanisation galopante du continent lequel importe annuellement près de 50 milliards de dollars de produits alimentaires, a affirmé mardi l’Organisation internationale du travail (OIT) dans un rapport.Précisant que 40% de la population africaine habite dans des villes, cette organisation onusienne souligne qu’à première vue, il peut sembler paradoxal de suggérer que l’agriculture devrait être la priorité de l’Afrique, surtout quand il s’agit de l’emploi. Lire la suite “L’agriculture en Afrique”