Congo: les rebelles du Kivu

kivu-congoL’envoyé spécial américain pour la région des Grands Lacs pousse à une reprise la plus rapide possible des pourparlers entre Kinshasa et le M23. La guerre a encore repris dans l’est de la République démocratique du Congo. Depuis quatre jours, l’armée régulière congolaise (FARDC), appuyée par les troupes de l’ONU, affronte les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) au nord de Goma, . L’offensive des FARDC a permis de reprendre le contrôle de toute la zone aux mains du M23.

«Cela marque quasiment la fin militaire du M23 », a affirmé Martin Kobler, le chef de la mission de l’ONU au Congo. Il n’est pas pour autant certain que cette victoire annoncée, l’une des rares enregistrées par les FARDC depuis 2006, soit une bonne nouvelle. «Il y a des risques énormes à ne prendre que le chemin de la guerre et à penser que la solution militaire est l’unique réponse », a ainsi souligné Russell Feingold, l’envoyé spécial américain pour la région des Grands Lacs. Comme d’autres diplomates, l’Américain pousse à une reprise la plus rapide possible des pourparlers entre les deux ennemis à Kampala. Les négociations, engagées en décembre 2012, avaient été rompues le 21 octobre, ouvrant la voie aux combats de ces derniers jours. Lire la suite sur LeFigaro