Randonnée Mont Sinaï

Un voyage inattendu, non programmé, un changement de plan s’imposait suite à un incident racial qui continue à travers les âges…mais sans cela je ne serais pas là à vous raconter notre aventure. Il existe bien une citation de ce style « d’un malheur sort toujours du bonheur soit en 2 secondes ou après des années » pour nous ce fut 2 secondes.

Nous étions toujours décidés à visiter un deuxième pays en quelques jours, après notre incident, notre choix s’est porté sur l’Egypte puisqu’il est frontalier avec la Jordanie alors que l’Arabie Saoudite…pas si facile que cela le passage de cette frontière. Si vous avez des tuyaux nous sommes toute ouïe !

L’Egypte, pays à la fois riche culturellement, religieusement et possédant des paysages à couper le souffle. Escapade effectué en Mars 2013.

Après l’achat d’un guide du routard périmé dans une librairie au fin fond de la Jordanie, et surtout, plus du tout à jour suite aux événements de la révolution (Dieu leur vienne en aide, ameen). Direction le ferry qui nous a permis de quitter Aqaba (Jordanie) pour arriver à Nuweiba (Egypte). Avec mon acolyte, nous avons décidé de nous diriger vers le Mont Sinaï après une brève halte à Dahab.

Dahab – 18 Mars 2013

Après une bonne nuit de sommeil ainsi que nos estomacs rassasiés par un bon p’tit déj, qui est pour nous, le meilleur depuis le début de nos aventures. [ Cela dit nous avions déjà débuté notre périple en passant par Amman, Jordanie, pour continuer à Pétra, Wadi Musa, Wadi Rum, Aqaba,… où là aussi les p’tit déj ont eu leur moment de gloire ]. Nous voici donc en route pour le Mont Sinaï admirant, au fil des kilomètres, un déferlement de paysages aussi splendides les uns que les autres, alternant terres et mers.

Vers le Mont Sinaï - 18 Mars 2013
Vers le Mont Sinaï – 18 Mars 2013

 

Sous un soleil de plomb digne d’un été “français”, nous étions motivées et prêtes à enfiler nos chaussures de randonnées pour ainsi suivre notre guide, Khalid un bédouin, natif de cette région !

Il devait être quelque chose comme 14h… quand nous nous sommes mises en route, heureusement que nous avions déjà fait de la marche (plusieurs monts déjà dans « les jambes » en quelques jours d’intervalles et sous un soleil torride en Jordanie, ce qui nous laissaient commencer ce parcours plus ou moins sereinement).

[NOTA BENE : Je me permets de faire une pause et de vous conseiller, si vous souhaitez visiter ces magnifiques reliefs, de ne pas négliger de bonnes chaussures de randonnée, des lampes frontales, de la crème, de l’eau et surtout une écharpe et une veste ! Il fait frais si ce n’est froid, une fois la nuit tombée ! ] c’est bon maintenant, let’s go !

Le parcours bien entamé, voici une photo qui vous permettra d’avoir un aperçu :

Parcours randonnée
Parcours randonnée

Notre guide, très à l’écoute (le pauvre, assommé par mes tirades et les jérémiades de mon acolyte !) connaissant très bien lieux et parcours, nous indiquait les endroits importants, y apportant descriptions et enthousiasme, ce qui nous laissaient ainsi voyager dans le temps !

Lieu sacré Moïse / Saydna Moussa
Lieu sacré Moïse / Saydna Moussa

Petit rappel historique : Ce serait ici [cf. photo ci dessus] où Moïse / Saydna Moussa (as) a fait jaillir de l’eau pour les 12 tribus.

Durant notre parcours, nous avions croisé des…

quelques animaux sur le sentier
quelques animaux sur le sentier

Durant notre montée, nous sommes passées devant plusieurs églises, n’oublions pas que c’est aussi le chemin des pèlerins.

Eglise
Eglise

Ces églises étaient autonomes, puisqu’elles possédaient pratiquement toutes un grand jardin où l’on y trouvait : potager et animaux (certes, elles peuvent paraître vides de nos jours, mais nous pouvons y voir des traces de vie).

sur la route...
sur la route…

Tenant toujours la cadence, notre marche était intense sous ce soleil pesant, bien que souvent à l’ombre, la chaleur nous gagne de plus en plus. Sur la photo suivante, notre destination à l’horizon ! Le sommet de ce mont qui ne semblait pas si loin que ça…mais l’arrivée n’était pas pour tout de suite.

Le sommet du Mont Sinaï
Le sommet du Mont Sinaï

Mont Sinaï : 2 285 m. L’un des plus hauts monts d’Egypte qui offre un paysage splendide ! C’est aussi le lieu où Moïse / Saydna Moussa (as) aurait reçu les Tables de la Loi (piqure de rappel oblige ^^ ).

Voici notre sentier avec « pleins de cailloux partout » comme dirait mon acolyte :

Sentier rocheux
Sentier rocheux

Ou encore :

toujours de la roche...
toujours de la roche…

Quelques paysages pour le plaisir des yeux :

Panorama
Panorama

Et encore :

une vue magnifique
une vue magnifique

Notre montée n’en finissait pas et voilà que notre guide nous annonça la bonne nouvelle !?! Dans une vingtaine de minutes, nous arriverions au sommet ! Encore faut-il gravir les plus de 600 marches restantes !

Mais avant cela nous devons passer quelques minutes à faire un cours sur « les marches »……mon acolyte insista pour savoir si 1 caillou = 1 marche ou plutôt pleins de cailloux = 1 marche. Vous vous doutez bien que c’est la première fois de sa vie que notre guide recevait autant d’insistance pour avoir une réponse claire & nette…finalement nous repartions avec notre réponse donc nous vous conseillons vivement de poser cette question à votre guide pour résoudre ce mystère lors de votre futur ascension de ce mont.

Ascension Mont Sinaï
Ascension Mont Sinaï

A ce moment, nos genoux nous imposaient plusieurs pauses ! Ce qui a expliqué la lenteur dans notre montée…ce n’était plus vingt minutes mais bien plus de temps que nous avions mis pour arriver à nos fins ! Trop pour mon acolyte qui cria à la diffamation d’information ;).

Gardant toujours le cap, et ayant quand même fait le plus gros ! Atteignant plusieurs sommets ces derniers jours ! Notre brave guide continuait à nous encourager au fur à mesure que nous gravillions les marches ! Allez, c’est bientôt !

Regardez donc nos ombres…si nous pouvons toujours appeler cela “des ombres” ^^

Nos silhouettes sur la montagne
Nos silhouettes sur la montagne

Quand, soudain ! Un signe :

oiseaux
oiseaux

Des cigognes ! Mon amie et moi même sommes originaires de Strasbourg, l’Alsace connu aussi pour ces cigognes ! Aaaaaaaaaah ! P’tit clin d’œil du destin, sentant en nous notre mère patrie :). Reboosté, l’élan et l’enthousiasme renaissent ^^

Et puis… qui voilà ? Un groupe de pèlerins ! En effet, le mont Sinaï étant un lieu saint pour les trois religions monothéistes, l’ascension vers ce mont est très prisée par les pèlerins. Nous avions croisé un groupe de plus de 25 pèlerins français mais aussi américains, hollandais ! Mon amie leurs demanda si nous étions réellement “bientôt” au sommet pour être sûr que l’information soit correcte, plus aucune confiance en notre guide ?!

Quelques minutes plus tard, nous voilà au sommet ! Nous accueillant une charmante église ainsi qu’une petite mosquée à ces côtés…

Sur cette photo, la mosquée est au premier plan et l’église forcément au second :

Mosquée
Mosquée

Ce serait ici où Moïse / Saydna Moussa (as) serait resté plusieurs jours :

 

à l'intérieur
à l’intérieur

 

Le coucher du soleil
Le coucher du soleil

Qui dit coucher du soleil dit prière de maghreb !

Il y avait plusieurs personnes, en plus de nous trois (mon amie, le guide et moi-même) mais nous allons parler du suisse de confession musulmane ! Le suisse de sa belle voix, fit retentir el Adhan (appel à la prière) ! C’était vraiment impressionnant…comment sans micro, une voix puisse autant faire ‘vibrer’ nos cœurs et l’écho se propager dans les montagnes alentours ! Nous ne pouvions imaginer meilleure récompense au sommet de ce mont…

L’intérieur de la petite mosquée :

Lieu de prière
Lieu de prière

Le ventre criant famine, nous commencions la descente, éclairée par nos lampes frontales :

fin de la randonnée
fin de la randonnée

Nous arrivions à quelques mètres de notre camp où nous allions dîner et surtout dormir à poings fermés quand, soudain un chien surgissant de nulle part, se posta devant nous, nous frayant le chemin, comme investi d’une mission : celle d’effrayer et d’éloigner les chacals qui rodaient dans les parages ! Il ne nous quitta qu’une fois entrées dans notre chambre ! Comme si, confié d’une mission, il se devait de nous protéger… Notre guide était lui même étonné ! Il faut savoir que ce chien n’appartenait à personne et nous attendait à la sortie de cette montagne…mystère et boule de gomme.

Le périple s’achève et les souvenirs s’entremêlent dans nos esprits. C’était juste magnifique. Beaucoup d’émotions, sans compter la palette de paysages, juste splendide !

Et une rencontre enrichissante pour clôturer cette ascension. Après le diner, agréable échange autour d’un bon thé bédouin avec M. Francis, un pèlerin français, un homme fort sympathique et surtout vrai comme nous n’en trouvons plus de nos jours..qui nous conseilla de faire le chemin de Compostelle, why not ?

L’Islam est une religion d’ouverture donc essayer de découvrir, de sortir des sentiers battus, faire preuve d’innovation, créativité.

Notre prochain voyage nous promet bien des surprises mais nous ne vous en disons pas plus, peut-être à un prochain article sur www.rando.org ;).