Moyenne montagne: la sécurité en randonnée

Perdues, 2 jeunes étudiantes ont passé la nuit dans le Vercors. Elles étaient mal équipées et peu expérimentées. Avec le retour des beaux jours et la fonte de la neige, les randonneurs affluent en montagne, mais attention, même en moyenne montagne, il faut respecter des règles élémentaires de sécurité.

Car même la moyenne altitude comporte des dangers : deux étudiantes étrangères viennent de l’apprendre à leurs dépens. Parties sous le soleil un matin pour une balade de quelques heures dans le Vercors, elles se sont égarées.  Elles ont pu donner l’alerte. Les recherches ont été difficiles en raison de la forêt qui recouvre en partie le secteur.

Ce n’est qu’en fin d’après midi que les secouristes ont entendu des cris et qu’un hélicopère a localisé les étudiantes.  Recherchées par une quarantaine de sauveteurs (PGHM, CRS et pompiers), elles ont été récupérées saines et sauves, mais en  hypothermie et fortement choquées.

Elles ne sont pas près d”oublier cette nuit d’angoisse passée sur le plateau de la Molière, à 1500 mètres d’altitude.

C’est en tout cas l’ocasion de rappeller les fondamentaux du comportement en moyenne montagne.

A mettre dans son sac à dos de rando :

– Un vêtement chaud, une carte,une boussole un téléphone avec une batterie chargée, éventuellement un GPS, de l’eau, des vivres de courses, une petite pharmacie, un sifflet,  une couverture de survie et une bougie … pas uniquement pour éclairer !

– Toujours signaler à un tiers  votre itinéraire

– Dans le doute, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel de la montagne

Pour voir la vidéo: CLIQUEZ ICI