Traversée de l’Antarctique à ski

L’aventurier Sir Ranulph Fiennes s’est lancé, ce lundi, dans une nouvelle expédition inédite, avec cinq équipiers. Direction l’Antarctique, qu’il va tenter de traverser à ski, en hiver, sans assistance et sans possibilité d’être secouru. L’explorateur britannique Sir Ranulph Fiennes, 68 ans, a quitté comme prévu le Cap, en Afrique du Sud, ce lundi. Son navire doit arriver sur le continent glacé à la fin du mois.

Lui et son équipe auront ensuite quelques semaines pour se préparer au départ, prévu en mars, pour une traversée de l’Antarctique de six mois et quelque 4 000 kilomètres.

La région la plus froide de la planète

Juin, juillet et août sont les mois d’hiver dans l’hémisphère sud. Selon l’aventurier, il s’agit de la toute première tentative de traversée hivernale du sixième continent, où les températures peuvent descendre jusqu’à -90 °C. L’Antarctique est la région la plus froide de la planète. Et l’expédition porte le nom évocateur de « The Coldest Journey » (Le voyage le plus froid).

Légende vivante dans son pays, qualifié par le livre Guinness des records de « plus grand explorateur vivant », Ranulph Fiennes a déjà traversé l’Antarctique à pied et sans assistance en 1992-1993, en été. Il s’est également rendu célèbre en courant sept marathons en sept jours sur les cinq continents, en 2003.

Voyage vers l’inconnu

« Nous faisons des expéditions depuis 40 ans. Nous avons battu un grand nombre de records du monde. Dans l’Antarctique nous détenons deux énormes records. Mais à chaque fois, c’était en été », a déclaré Sir Ranulph Fiennes, juste avant son départ.

« Nous ne sommes donc pas plus experts que n’importe qui en ce qui concerne les voyages hivernaux », a-t-il dit. « Personne n’a jamais fait la traversée en hiver, nous partons vers l’inconnu… »

+ Lire toute l’histoire : sur le blog Voyages & Voyageurs

Source

 

Noter cet article