Par La Rando

Handball: France et Qatar, une finale historique

qatar franceDoha – Le handball s’est offert une finale de prestige au Mondial messieurs, entre la France, garante de la tradition et toujours aussi impériale, et le Qatar, un nouveau venu à l’immense ambition, vendredi à Doha.

Ce sport, circonscrit depuis trop longtemps à la seule Europe, ne pouvait rêver meilleure affiche pour faire parler de lui hors de son cercle habituel de passionnés.

Dans la spectaculaire salle de Losail, aux confins du désert, le Qatar a été le premier à poser les bases de ce moment historique, grâce à sa victoire retentissante sur la Pologne (31-29).

Le petit émirat du Golfe est ainsi devenu le premier pays non-européen à accéder à la finale mondiale, réussissant là où la Tunisie (4e en 2005) et l’Egypte (4e en 2001) avaient échoué.

Sa présence en finale est une incongruité absolue au regard du passé du handball dans ce pays, qui ne s’est ouvert au sport que depuis environ 25 ans et a décidé d’en faire l’axe majeur de sa diplomatie.

Mais il récompense le génie de l’entraîneur espagnol Valero Rivera, qui a réussi à mettre en musique une équipe composée d’une mosaïque de nationalités (Bosnie, Cuba, Egypte, Espagne, France, Iran, Monténégro, Syrie, Tunisie, Qatar).

Les Qataris devront pourtant se sublimer dimanche (17h15) pour tenir tête à la France, qui pourrait devenir la première nation quintuple championne du monde (1995, 2001, 2009, 2011).

Toujours aussi étourdissants, les Bleus ont encore pris le dessus sur l’Espagne (26-22), en grande partie grâce à la classe de leur sensationnel gardien Thierry Omeyer.

Ce sera la sixième finale mondiale pour la France, qui n’en a perdu qu’une, en 1993 face à la Russie. Les Bleus retrouveront en face d’eux Bertrand Roiné, qui avait gagné avec eux le Mondial-2011 et porte désormais les couleurs du Qatar.

Si la France s’impose, elle détiendra à nouveau simultanément les trois titres majeurs, après avoir gagné les JO-2012 et l’Euro-2014, et ce pour la deuxième fois de son histoire (JO-2008, Mondial-2009 et Euro-2010).

Elle a remporté six des huit dernières grandes compétitions internationales depuis les JO-2008, n’échouant qu’à l’Euro-2012 (11e) et au Mondial-2013 (6e)

Si elle s’impose dimanche, elle sera également directement qualifiée pour les JO-2016 à Rio, où elle visera un triplé jamais encore réussi dans l’histoire.

“La finale va forcément être un match difficile, parce que tout le monde va nous considérer comme gagnants, pratiquement avant même de jouer, dans un environnement qui risque quand même d’être compliqué”, a estimé le sélectionneur tricolore Claude Onesta.

Les Qataris doivent pour beaucoup leur place en finale à Rivera, sacré champion du monde avec l’Espagne en 2013. C’est grâce à sa science tactique que le Qatar a pu s’adapter au jeu de la Pologne, d’abord dominatrice (10-8, 19e).

Il a effectué les bons ajustements pour mieux défendre sur Michal Jurecki (9 buts), puis compenser en seconde période la blessure du Cubain d’origine Rafael Capote (6 buts).

Le sauveur de la France n’était pas sur le banc, mais dans les cages. Sans Omeyer et ses 20 arrêts, elle n’aurait certainement pas confirmé son ascendant sur l’Espagne, déjà battue en quarts de finale aux JO-2012 et en demies à l’Euro-2014.

Avec un Nikola Karabatic qui a dépassé la barre des 1000 buts en sélection (1001), les Bleus sont idéalement entrés dans la partie (12-7, 16e). Encore devant à la pause (18-14), ils ont cependant beaucoup souffert ensuite.

Déstabilisés par la sortie sur blessure de Mathieu Grébille, ils ont commencé à éprouver beaucoup de difficultés à transpercer les filets espagnols.

Le match s’est tendu (22-21, 51e). Mais les Français n’ont pas baissé la tête, s’arcboutant en défense pour empêcher l’Espagne d’égaliser.

Puis Omeyer, déjà magistral jusque-là, a sonné la fin des espoirs espagnols d’un double arrêt d’anthologie (57e), avant de haranguer avec délectation le nombreux public tricolore.

Source: Nouvelobs

Par La Rando

Qatar en demi-finales du Mondial de Handball

handball qatar mondial 2015Le Qatar et sa multitude de joueurs naturalisés a fait sensation en tenant tête à l’Allemagne (26-24) pour se qualifier pour les demi-finales du Mondial-2015 de handball, pour la première fois de son histoire, mercredi à Doha.

Les Qataris affronteront vendredi la Pologne, victorieuse de la Croatie (24-22), dans ce qui sera l’une des demi-finales les plus inattendues de la compétition.

Sous les yeux du cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani, l’émir du Qatar, applaudissant à n’en plus finir, et devant une salle de 15.000 places en feu, le Qatar a écrit un moment d’histoire.

Le petit émirat du Golfe, qui cherche à se faire une place sur la scène sportive internationale, a outrepassé ses ambitions de départ avec cette place de demi-finaliste.

Le meilleur résultat du Qatar en handball était une 16e place au Mondial-2003. Cette équipe composée de seulement trois joueurs nés au Qatar, les autres étant des naturalisés issus de sept nationalités, est assurée de faire bien mieux.

Elle peut même maintenant rêver à une place en finale, car la Pologne, qui retrouve des demi-finales mondiales, après sa place de finaliste en 2007 et sa médaille de bronze en 2009, n’apparaît pas comme un obstacle insurmontable.

Le Qatar a créé les conditions de ce succès dans les trente premières minutes, où ils ont outrageusement dominé les Allemands, grâce à leur pivot d’origine espagnole Borja Vidal (16-9, 26e).

Les Allemands, qui n’ont plus atteint les demi-finales d’un Mondial depuis 2007, ont mieux fini cette première mi-temps et sont même revenus tout près (19-20, 39e), avec l’entrée de leur deuxième gardien Silvio Heinevetter.

Mais les Qataris sont restés solides en défense, et ont trouvé avec le Cubain d’origine Rafael Capote le joueur pour les maintenir en vie (22-20, 44e).

Le gardien Danijel Saric, considéré comme l’un des meilleurs au monde à son poste, a ensuite pris le relais, avec trois arrêts dans les deux dernières minutes, dont deux somptueux, pour assurer la victoire du Qatar.

Mal partie, la Pologne est revenue grâce à sa grande détermination en défense, pour passer devant juste avant la pause (12-10).

Le demi-centre Domagoj Duvnjak, le meilleur joueur mondial de l’année 2013, inexistant dans les trente premières minutes, est ensuite sortie de sa coquille pour remettre la Croatie aux commandes (17-14, 42e).

Mais les Polonais n’ont pas renoncé. Ils ont encore durci leur défense et leur gardien Slawomir Szmal a multiplié les exploits (12 arrêts) pour les envoyer au paradis.

Source: AFP et Ladepeche.fr

Par La Rando

Handball : forfait pour les Emirats Arabes Unis

emirats arabes unis handballLes Emirats arabes unis ont déclaré forfait pour le Mondial-2015 messieurs de handball, qui se déroulera du 15 janvier au 1er février au Qatar. A l’instar du Bahrein hier, l’état du golf persique tient à montrer son opposition aux récentes prises de position du Qatar sur la scène internationale.

Selon l’AFP « Nous avons saisi par courrier la fédération internationale de handball (IHF) de notre retrait officiel du prochain Mondial au Qatar », a déclaré le président du Conseil exécutif de la fédération émiratie, Majed Sultan. Les Emirats étaient dans le groupe de la France, qui comprend aussi  l’Egypte, l’Algérie, la Suède et la République tchèque. M. Sultan a déclaré que le retrait des Emirats était motivé par « des  considérations techniques et une préparation insuffisante » de l’équipe. Même si ces arguments peuvent être pris en compte, les éléments géo-politiques de cette zone du Moyen-Orient semble néanmoins privilégiés pour expliquer ce forfait. Il s’agit du deuxième forfait pour le Mondial au Qatar après celui de Bahreïn, qui était dans le groupe du Danemark, de la Pologne, de la Russie, de l’Argentine et de l’Allemagne. La Fédération internationale de handball (IHF) devrait se réunir le 21 novembre pour décider du repêchage éventuel de remplaçants. Soit l’IHF fait appel aux équipes de la zone Asie comme la Corée du Sud ou l’Arabie Saoudite ou alors elle calme le jeu auprès des nations européennes en prenant l’Islande et la Serbie.

C’est un nouveau gros coup dur pour le Qatar et l’IHF à moins de 3 mois du début de la compétition. La nomination des 2 équipes remplaçantes risque à nouveau de faire beaucoup parler quand on repense encore à l’éviction de l’équipe d’Australie en juillet dernier pour des raisons et critères qui restent à ce jour très flous…

Source : handnews.fr

Par La Rando

Le Mondial 2015 de handball au Qatar

handball qatar mondial 2015Loin de la lumière médiatique de la Coupe du Monde de football 2022 et des polémiques qui l’accompagnent, le Qatar travaille aussi, plus discrètement, à l’organisation du Mondial de handball qu’il accueillera dans à peine plus d’un an, en janvier 2015. Les organisateurs de ce Mondial-2015 parlent de Lusail comme de “la banlieue de Doha”, mais c’est déjà un peu le désert, de sable et de poussière.

Et c’est là, à une vingtaine de kilomètres de la capitale, juste à côté du circuit de MotoGP, qu’est déjà largement sortie de terre la salle de 15.300 places qui doit accueillir la finale ainsi que les cérémonies d’ouverture et de clôture du tournoi. Plus de 15.000 places, c’est beaucoup. A titre de comparaison, le Palais Omnisports de Paris-Bercy compte 14.500 sièges en configuration sports de salle.

Mais pour Imad Ali, le directeur de projet du site, interrogé par l’AFP, il s’agit de faire de cette “arena” où l’on jouera aussi au volley et au basket “une référence internationale”. Car ce tournoi, premier championnat du monde d’un sport collectif organisé par le Qatar, doit servir de vitrine du savoir-faire de l’émirat, qui n’a pas renoncé à son rêve olympique mais qui doit faire face aux critiques quant aux conditions de travail des ouvriers sur ses chantiers.

Alors, à Lusail, tout, des finitions aux sièges, des tableaux de score aux éclairages, de l’acoustique à la climatisation, sera “dernier cri”.

Retourner les sceptiques. Et tant pis s’il faut aller très vite. “Ce n’est pas parce qu’on va vite qu’on laisse la sécurité de côté. On s’arrange pour réduire au maximum le temps de prise de décision”, assure Imad Ali. “Nous sommes fiers de dire que tout a été fait sans un seul accident majeur”, a de son côté affirmé à l’AFP le président de la fédération qatarie de handball, Ahmed Al Shaabi. Outre Lusail, le Qatar va proposer trois autres salles ultra-modernes pour héberger les 84 matchs du Mondial. Lire la suite sur courrier-picard.fr…

Par La Rando

Iñaki Urdangarin au Qatar

Iñaki Urdangarin qatarLe gendre du roi d’Espagne, Iñaki Urdangarin, mis en cause dans une enquête judiciaire pour corruption, aurait reçu une offre pour travailler au Qatar dans le milieu du handball, sport dont il est médaillé olympique, selon des médias espagnols.
L’ancien champion devenu homme d’affaires, qui est soupçonné d’avoir détourné des millions d’euros d’argent public, aurait reçu une offre pour accompagner l’actuel entraîneur de l’équipe espagnole de handball si ce dernier accepte d’entraîner l’équipe du Qatar, affirmaient lundi les journaux La Vanguardia, ABC et la radio Cadena Cope.
Valerio Rivera, qui a mené l’équipe d’Espagne jusqu’au titre de championne du monde en janvier, aurait reçu une offre accompagnée d’un salaire annuel de 800.000 euros de la part du Qatar, selon ABC.
“Iñaki Urdangarin a accepté de rejoindre Valero Rivera pour travailler avec lui pour la sélection de handball du Qatar, si finalement l’entraîneur titré accepte l’offre qu’il a sur la table”, affirme La Vanguardia.
La télévision publique catalane, TV3, région où réside Iñaki Urdangarin, 45 ans, et son épouse l’infante Cristina, 47 ans, également mise en cause par le juge dans son enquête pour corruption depuis le 3 avril, avançait elle lundi une autre version, pointant également vers le Qatar. Lire la suite sur El Watan

Par La Rando

Handball: un sélectionneur algérien au Bahreïn

bahrein-handballLe sélectionneur algérien, Salah Bouchekriou, qui avait emmené son équipe à la 17ème place des derniers championnats du monde va s’engager dans la semaine avec la sélection nationale Bahreïnie.
Il est actuellement sur place pour assister à deux matchs du championnat d’après le quotidien Le Temps d’Algérie. L’objectif de Bouchekriou sera de tenter de qualifier le Bahreïn pour les prochains mondiaux 2015.
Lire la suite…