Par La Rando

Ces jeunes ingénieurs en nucléaire aux Emirats

etudiant dubai nucleaireEnviron 40 étudiants émiriens sont maintenant prêts à contribuer à la réalisation du programme d’énergie nucléaire pacifique des Emirats, annonce la Emirates Nuclear Energy Corporation (Enec).
Les diplômés sont les premiers ingénieurs qualifiés en énergie nucléaire du pays, chargés de veiller à la première centrale nucléaire du pays selon les plus hauts standards de sécurité à partir de 2017.
“Les ingénieurs de maintenance jouent un rôle déterminant pour assurer que tous les aspects de l’exploitation des centrales sont menés selon les normes les plus élevées de sûreté et de sécurité, et nous sommes très fiers d’accueillir ces jeunes hommes et femmes dans l’équipe Enec après leur entraînement intensif,” déclare Mohammad Al Hammadi, CEO d’ENEC.
Les 40 étudiants émiratis ont obtenu leur diplôme dans le cadre du programme de développement du capital humain d’ENEC, après l’achèvement d’un programme de formation spécialisée de 18 mois, dont 10 mois dans les installations louées de l’Institut de technologie appliquée à Abu Dhabi et huit mois en Corée du Sud.
Les diplômés font maintenant partie de l’équipe qui va gérer la sécurité opérationnelle dans toutes les divisions mécanique, électrique, instrumentales et de contrôle d’ENEC, et chargés de surveiller l’entretien au jour le jour de la première centrale nucléaire de l’organisation.
Les émiriens intéressés à explorer une carrière stimulante et enrichissante dans le cadre du programme d’énergie nucléaire des Emirats Arabes Unis peuvent visiter le site www.enec.gov.ae pour plus d’informations sur les possibilités des programmes et des bourses selon Gulf News.

Par La Rando

Fondation Al Jalila aux Emirats arabes unis

humanitaire-dubai-aideLa Fondation Al Jalila, une organisation sans but lucratif basée à Dubaï, annonce un programme de bourses d’études de Dh3 millions par an en faveur de l’autonomisation des étudiants méritants émiriens dans le domaine médical.
La dotation s’aligne avec les efforts de collecte de fonds de la Fondation afin de bénéficier à un nombre croissant d’étudiants en médecine. Le programme est une étape de transformation vers le renforcement des capacités visant à rendre le secteur de la santé des Emirats en ligne avec les objectifs de la Vision 2021.
Le programme de bourses d’études médicales est ouvert aux étudiants émiriens qui ont l’intention de poursuivre des études de troisième cycle dans les Emirats auprès d’instituts et d’universités accrédités par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique.
Raja Easa Saleh Al Gurg, membre du conseil d’administration et président du conseil d’administration de la Fondation Al Jalila, explique : «Notre Fondation accorde une grande importance à la durabilité et nous croyons que le meilleur moyen est de renforcer les propres capacités médicales des Emirats Arabes Unis. Nous sommes en train de concevoir des solutions locales aux problèmes locaux. Nous allons identifier, cultiver et conserver nos meilleurs talents médicaux, à l’avènement d’un flux régulier de diplômés pour assurer une croissance durable au sein de notre secteur de la santé.. » Lire la suite sur WAM

Par La Rando

Taux d’obésité aux Emirats arabes unis

gros-qatarDepuis 1971, le niveau de vie aux Émirats Arabes Unis (ÉAU) ne cesse d’augmenter. Dans cette région, la croissance est rapide, ce principalement grâce aux secteurs pétroliers et gaziers. Désormais, le taux de croissance a tendance à ralentir et à prendre un rythme convenable : depuis 2010, le taux de croissance tourne autour de 3,2 % par an.
Mais qu’en est-il du mode de vie ?
Le mode de vie des Émiriens est principalement tourné vers le divertissement. En effet, le secteur touristique contribue, aujourd’hui, à une grande partie du PIB. Il s’y est développé la culture de manger à l’extérieur plus que de manger chez soi. En 2009, 28 % des Émiriens, mangeaient au moins une fois par semaine à l’extérieur.
De plus, du fait de la mondialisation, la culture monde, provenant des Etats-Unis, a réduit l’influence culinaire traditionnelle des ÉAU, la malbouffe règne dans cette région. Ensuite, le changement rapide de mode de vie se caractérise par une diminution des activités physiques.
Qui est touché par ces changements rapides de mode de vie ?
Un tiers des personnes dans les Émirats arabes unis sont obèses et les trois quarts sont en surpoids. La fréquence de l’obésité chez les jeunes Émiratiens est deux à trois fois plus élevée que la norme internationale récemment publiée.
À  Abu Dhabi, près d’un tiers des écoliers sont obèses ou en surpoids, près de 10 % des moins de 5 ans sont anémiques selon une étude de 2010. Les écoliers des ÉAU sont 1,8 fois plus obèses que ceux des Etats-Unis.
On observe l’émergence de maladies chroniques chez les adultes comme les maladies cardiovasculaires, et le diabète de type 2 est une maladie courante chez les enfants. Les ÉAU affichent le deuxième taux de diabète le plus élevé au monde (20 %).
Lire la suite sur Katibin