Prévoir la météo en randonnée et comprendre les Nuages [émission radio]

Qu’appelle-t-on nuage et comment se distinguent les dix différents types de nuages existants ? Comment se forment-ils et quel rôle clé jouent-ils dans le climat de la Terre ?

Comment le réchauffement du climat agit-il sur leur leur évolution ? Avec quelles conséquences ?


La modélisation climatique est un exercice complexe, parce que le nombre de paramètres est très élevé, et que plus on réduit la surface des mailles géographiques des modèles, plus la quantité de calculs devient exponentielle, et inaccessible aux plus puissants ordinateurs. C’est peu ou prou ce qui arrive avec les nuages, dont on sait qu’ils ont à la fois un rôle thermorégulateur, un « effet parasol » qui empêche le réchauffement de l’atmosphère, et à l’inverse, un « effet de serre » qui l’augmente.

Un récente étude s’est penchée sur une catégorie de nuages, les stratocumulus qui, selon les chercheurs, pourraient être amenés à disparaître d’ici la fin du siècle, et démultiplier le réchauffement de notre planète jusqu’à huit degrés supplémentaires.


Quelques repères

  • Les nuages constituent les principaux modulateurs du bilan radiatif terrestre. D’une part, ils réfléchissent le rayonnement solaire et tendent ainsi à refroidir la Terre (on appelle ça l’effet parasol). D’autre part, ils absorbent le rayonnement infrarouge émis par la surface de la Terre et les basses couches de l’atmosphère et ré-émettent vers l’espace un rayonnement infrarouge plus faible, contribuant ainsi à l’effet de serre.
  • Depuis la fin des années 1980, les mesures satellites montrent qu’en moyenne, l’effet parasol des nuages l’emporte sur leur effet de serre. Les nuages, globalement, refroidissent donc le climat.
  • Aujourd’hui, la totalité des modèles climatiques existants ont du mal à s’accorder et rendent compliquée l’étude des nuages et de la compréhension des rétroactions. Pourquoi ? Il y a énormément de paramètres à prendre en compte pour comprendre le lien qu’il y a véritablement entre réchauffement climatique et nuages.
  • Les nuages bas sont en quelque sorte le talon d’Achille de la modélisation du climat. Situés à deux ou trois kilomètres d’altitude, ils couvrent seulement 20% de la planète. Un petit changement de leurs propriétés peut avoir un impact très important sur le bilan radiatif de la Terre.

Prévoir le temps qu’il fera demain, dans 8 jours mais, pourquoi pas aussi, cet hivers ou l’été prochain. Prévoir le climat dans 50 ou 100 ans. Rêve ou réalité ? Ces questions se sont posées aux 1000 météorologistes provenant de plus de 50 pays réunis à l’occasion de la Conférence scientifique publique mondiale sur la météorologie qui s’est tenue à Montréal du 16 au 21 août 2014.

 

Premier constat des experts du temps qu’il fera, je cite: “A l’échelle mondiale, nous pouvons aujourd’hui donner des prévisions à cinq jours aussi précises qu’à trois jours il y a 20 ans”, fin de citation. Les météorologues en déduisent que, je cite encore: ” la société dispose d’alertes de dangers météorologiques beaucoup plus précoces qu’avant, ce qui permet aux populations de se préparer et, ce faisant, de limiter les pertes de vies humaines et de biens”, fin de citation. Cet optimisme se heurte parfois à la dure réalité. Ainsi, dans la nuit de mercredi à jeudi de cette semaine, 5 personnes sont mortes à la suite d’orages et d’une brusque montée des eaux à Lamalou-les-Bains, dans l’Hérault.

“Ne confondez pas prévisions météo et prévisions climatiques” , nous répètent depuis des années les experts du temps. Or, à Montréal, Alan Thorpe, coprésident et Directeur général du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme, a déclaré, je cite: «L’intégration du temps et du climat, impliquant la science et les utilisateurs, et la collaboration entre les nations pour observer l’atmosphère est un objectif majeur de la prochaine décennie», fin de citation. Ainsi donc, météorologues et climatologues vont-ils, semble-t-il, se rapprocher après avoir constaté que, finalement, ils travaillent sur le même objet: le temps qu’il fait et qu’il fera faire sur Terre.

  • Où en est-on en matière de précision des prévisions météorologiques ?
  • Pourquoi des événements violents surprennent-ils encore les populations en France?
  • Quelle relation existe entre la météo et le climat?
  • Peut-on attribuer certains phénomènes extrêmes actuels, comme les tempêtes ou les inondations, au changement climatique en cours ?
  • Est-il plus facile de prévoir le temps qu’il fera en 2050 que celui qu’il fera… demain ?

Source: France culture

Prévoir la météo en randonnée et comprendre les Nuages [émission radio]
5 (100%) 5 vote