Charte de l’alpiniste en montagne

Comme vous le savez, L’alpinisme est une pratique sportive de la haute montagne qui repose sur différentes techniques de progression. Il est important, quand on pratique ce sport à plusieurs, d’être à l’affût de tous les dangers que nos partenaires pourraient rencontrer. Le matériel se développe avec l’utilisation des pitons, mousquetons et chaussures à semelles en caoutchouc. Certains alpinistes s’affranchissent des guides et développent ainsi une pratique qui n’est plus réservée à une élite fortunée mais le danger est bel et bien là. La Rando du coeur aimerait vous soumettre cette indispensable charte de l’alpiniste.

  • Laisser l’itinéraire de la course à une personne responsable
  • Toujours porter sur soi les vêtements, la nourriture et l’équipement nécessaires.
  • Une cordée de trois est un minimum, sauf si l’ont peut compter sur un soutien adéquat.
  • Sur les glaciers, un minimum de deux cordées est recommandé.
  • S’encorder pour tout passage exposé ou tout déplacement sur glacier.Ancrer tous les relais.
  • Ne pas séparer la cordée et obéir au premier de cordée ou à la majorité.
  • Ne jamais laisser le désir prendre le dessus sur le bon sens au moment de choisir une voie ou de décider de rebrousser chemin.
  • Suivre les préceptes de l’alpinisme sensé présentés dans des manuels reconnus.
  • Toujours se comporter de façon à honorer l’image de l’alpinisme, en respectant les principes de la “Charte de la Montagne“.