Par Randonnée

Des détenus en Alsace font une randonnée

Une centaine de personnes ont participé à une « marche d’entrée en Carême » organisée par l’Aumônerie des prisons d’Alsace, « en communion avec le monde carcéral ». Cinq détenus de la maison centrale d’Ensisheim ont pu y prendre part.

L’occasion pour eux, non pas de se faire la belle, mais de partager des moments avec des personnes extérieures à l’univers de la prison. Lire la suite “Des détenus en Alsace font une randonnée”

Par La Rando

Une Américaine en détention pour “insultes” contre les Emirats arabes unis

prison emirats arabes unisUne Américaine en détention depuis sept semaines à Abou Dhabi pour “insultes” présumées contre les Emirats arabes unis et ses dirigeants a comparu lundi devant un tribunal de la capitale émiratie, rapportent les médias locaux. Agée de 25 ans, cette femme dont le nom n’est pas précisé, est accusé d'”insultes contre le pays et ses dirigeants et d’agression verbale”, selon le quotidien anglophone The National. Elle a expliqué au cours de l’audience qu’elle attendait un taxi à l’aéroport d’Abou Dhabi quand deux hommes l’ont abordé et n’ont pas apprécié la manière dont elle leur a parlé.

Elle a dit ignorer pourquoi elle était jugée. L’affaire est jugée comme un délit. “Les hommes ont essayé de m’aider. Je devais prendre un autre vol à 01H29. J’ai refusé de discuter avec eux et rien ne s’est passé”, affirme le journal citant l’accusée. La femme a dit être détention depuis le 23 février. Elle a demandé au juge si elle pouvait payer une amende et partir. Le verdict est attendu pour le 2 mai, précise The National.

Sources: Lefigaro.fr avec AFP

Par La Rando

Droits de l'Homme en Arabie Saoudite

droits-homme-arabie-saouditeUn tribunal saoudien a condamné samedi deux défenseurs des droits de l’Homme à de lourdes peines de prison et dissous leur association, a rapporté un correspondant de l’AFP. Le juge de la cour criminelle de Ryad a ordonné, dans un verdict, “la dissolution, pour non obtention d’autorisation, de l’Association saoudienne pour les droits civiques et politiques (ACPRA) et la saisie de ses avoirs”.
Il a également confirmé une peine de six ans prononcée par un tribunal de première instance contre l’un des animateurs de l’association, Abdallah al-Hamed, et y a ajouté une nouvelle peine de cinq ans.
M. Hamed a été aussi condamné à une interdiction de voyage de onze ans qui commencera à sa sortie de prison.
L’autre animateur de l’ACPRA, Mohammed Gahtani, a été condamné à dix ans de prison et à une interdiction de voyage de dix ans à sa sortie de prison.
Lire la suite…