Par La Rando

Pérou: destination la ville la plus haute du monde

Samuel Vergès, chercheur à l’Inserm, repart bientôt en expédition à La Rinconada. Située à 5 300 mètres d’altitude, cette ville du Pérou est la plus haute du monde. Les conditions de vie y sont extrêmes à cause du manque d’oxygène. Les habitants se sont adaptés de manière très surprenante. Les explications du scientifique. Lire la suite “Pérou: destination la ville la plus haute du monde”

Par Randonnée

Trek Inca Trail au Machu Picchu – Perou

Nous allons suivre un groupe de randonneurs au Pérou. Et pas n’importe ou ! Abandonnée lors de l’effondrement de l’empire inca et avant la fin de sa construction, Machu Picchu, la ville sacrée oubliée durant des siècles, est considérée comme une œuvre maîtresse de l’architecture inca. Découvre leur trek en pays inca ci-dessous. Lire la suite “Trek Inca Trail au Machu Picchu – Perou”

Par Randonnée

Randonnée cordillère Huayhuash (Pérou)

randonnee HuayhuashLa région est à peine peuplée. Les villages les plus proches sont Chiquián (3400 m) et Cajatambo (3375 m).  C’est un lieu connu des randonneurs avec son circuit Huayhuash qui est considéré comme un défi avec son fameux sentier des Incas dans le sud du Pérou. Le circuit prend généralement entre dix et quatorze jours, en fonction de la route empruntée. La région est connue pour ses lacs glaciaires spectaculaires ses sources d’eau chaude peuvent également être trouvés dans la région. On peut y appercevoir des Condors , lamas , alpagas et viscachas. On y trouve des lacs comme Soltera qucha (ou Soltero qucha), Hawaqucha, Qarwaqucha et Sarapuqucha .

 

Par Randonnée

Trekking au Pérou

machu_picchu_peruLe Pérou occupe une surface de 1 285 220 km2 et possède 2 414 km de côtes. Le climat est tropical à l’est, désertique et sec à l’ouest. Ses déserts côtiers sont provoqués par la présence d’un courant océanique sud-nord, donc froid, qui remonte la côte Pacifique en bloquant l’évaporation et la formation de perturbations pluvieuses. Dans les Andes (chaîne de montagnes) le climat est tempéré à froid en fonction de l’altitude. Parmi les volcans importants, on trouve El Misti et Ubinas. Le Huascarán, qui s’élève à 6 768 mètres, est le point culminant du pays dans la Cordillère occidentale.

Parmi les ressources naturelles, on trouve le cuivre, l’argent, l’or, le pétrole, le minerai de fer, le charbon et les phosphates. La pêche constitue aussi une importante ressource naturelle ainsi que les fruits des arbres.

Le pays est sujet aux tremblements de terre. Les inondations et glissements de terrain sont dus au phénomène El Niño. Il existe une activité volcanique dans la zone volcanique centrale des Andes située au sud du pays. Quelques photos de ce pays lors de randos.

DSCN8989

DSCN7698

DSCN8932

ile de balesta

Par Randonnée

Ascension Chopicalqui au Pérou

Chopicalqui perouLe Chopicalqui est un sommet andin d’une altitude de 6 354 m, situé dans la cordillère Blanche, dans la province de Yungay au Pérou. Son nom dérive du mot quechua Chawpikallki (Chawpi pour « centre » et Kallki pour « ravin »). Il est situé à proximité du Huascarán. Le Chopicalqui est l’un des premiers sommets de la cordillère Blanche à avoir été conquis. À l’exception de la pyramide terminale, il n’est pas considéré comme une montagne difficile et a été gravi de nombreuses fois. L’équipe des jeunes alpinistes de Lorraine de la F.F.M.E. part au Pérou. Une belle aventure entre copains ! Avec Antoine Mengin, Nicolas Berbin, Julien Thirion, Sébastien Remillieux et Gregory Coubat (guide de haute montagne). Ascension du Chopicalqui (6354m) et d’autres sommets de la Cordillère Blanche.

Par Randonnée

Le Machu Picchu est menacé

Machu-PicchuLa construction d’un gigantesque aéroport international entre Cuzco – ancienne capitale de l’empire inca – et le Machu Picchu menace l’écosystème de la région et le fameux site archéologique.

« On s’y est opposé au départ, maintenant nous sommes fatigués », concède Alicia, une habitante de Chinchero. Le débat sur le futur aéroport dure depuis plus de trente ans. Une éternité. Maintes fois enterré pour des raisons de faisabilité, il est aujourd’hui en passe d’être réalisé. Les terrains ont été achetés par l’Etat et un appel d’offres lancé pour savoir qui exploitera les lieux durant les quarante prochaines années. Une vingtaine d’entreprises nationales et étrangères participent au concours. Trois sont françaises (1).

L’emplacement choisi est la plaine de Chinchero – sur la route qui relie Cuzco au Machu Picchu. Perchée à 3700 mètres d’altitude, au cœur des Andes, la plaine est embrassée par une couronne de montagnes sacrées, les Apus, vénérées par les Incas en leur temps. En amont, la ville du même nom, joyau d’architecture incaïque et coloniale, domine le site. Les communautés autochtones alentour conservent jusqu’à aujourd’hui leurs traditions anciennes de plusieurs siècles, vivant de la culture de la pomme de terre et d’un haut degré de maîtrise des tissages.

Moins de 50 kilomètres à vol d’oiseau sépareront l’aéroport de Chinchero du Machu Picchu

Cet écosystème risque de vaciller face à l’arrivée des pelleteuses et la construction d’un aéroport avec ses 350 hectares, son flot de boutiques de luxe, de parkings, d’hôtels et de restaurants. Aussi vaste que celui de Lima, la capitale, il est prévu pour fonctionner 24heures/24 et 7jours/7 pour remplacer à terme l’actuelle infrastructure à Cuzco située au cœur de la ville. Car l’équipement d’aujourd’hui est jugé trop petit, inadapté et dangereux. Aussi le nouvel aéroport doit-il surtout permettre aux touristes de débarquer directement dans la cité andine, sans être obligés de transiter par la capitale (lointaine de 45minutes en avion). Si le calendrier est respecté, les travaux débuteront en 2014 et le nouvel aéroport sera opérationnel en 2018.

Lire la suite sur terraeco.net…