Par La Rando

Une loi pour interdire les manifestations à Bahreïn

bahrein-anonymousLe roi de Bahreïn a amendé la loi sur les rassemblements publics en interdisant toute manifestation dans la capitale Manama, a annoncé l’agence de presse Bna. Cette annonce, faite tard dans la soirée mardi, intervient à quelques jours d’une grande manifestation à l’appel d’opposants chiites prévue pour le 14 août.

Le roi Hamad ben Issa Al-Khalifa, dont le pays est secoué depuis 2011 par une contestation de chiites, interdit par cet amendement «toute manifestation, rassemblement ou sit-in à Manama, à l’exception des sit-in devant les bureaux d’organisations internationales», qui peuvent se tenir après une autorisation préalable de la police.

Durcissement des peines pour les auteurs de violences

Les autorités avaient déjà interdit la manifestation du 14 août, appelée par le mouvement Tamarrod (rébellion) local qui veut organiser ce rassemblement sur le style de celui qui avait abouti en Egypte au départ du président islamiste Mohamed Morsi. Le roi a également amendé une deuxième loi pour alourdir les peines de prison pour les parents dont les enfants participeraient à des manifestations à un an minimum ou à une amende, ou aux deux à la fois. Lire la suite sur 20minutes.fr

Par La Rando

Manifestations à Bahrein

Mideast BahrainL’activiste bahreïnie Zainab al-Khawaja, a été condamnée en appel a trois mois de prison pour avoir insulté un fonctionnaire, rapporte ce vendredi l’agence de presse de Bahreïn (BNA).
Le royaume, dirigé par une monarchie sunnite, héberge la Ve flotte américaine. Il est en proie à une agitation politique depuis les grandes manifestations de mars 2011, qui avaient pour centre la «Place de la perle» à Manama et visaient à obtenir la fin de l’hégémonie politique de la monarchie et l’octroi de réels pouvoirs au parlement.

Déjà condamnée deux fois

Zainab al-Khawaja est la fille du célèbre activiste chiite Abdulhadi al-Khawaja, qui purge une peine d’emprisonnement à vie. Il est l’une des figures emblématiques du soulèvement de 2011. «La cour d’appel a invalidé l’acquittement de Zainab al-Khawaja et la condamne à une peine de trois mois d’emprisonnement,» a déclaré BNA, citant le procureur général Amina Isa.
Lire la suite…

Par La Rando

Manifestations en Arabie Saoudite

Les 176 protestataires, dont 15 femmes, demandaient la libération de prisonniers islamistes à Bouraïda, dans le centre du royaume. La police saoudienne a arrêté vendredi 176 personnes, dont 15 femmes, qui manifestaient pour demander la libération de prisonniers islamistes à Bouraïda, dans le centre du royaume, a rapporté l’agence officielle SPA. “Cent soixante et un hommes, accompagnés de quinze femmes, ont été arrêtés après avoir refusé de mettre fin à leur rassemblement devant le siège des services des investigations et du procureur de Bouraïda”, a indiqué tard vendredi l’agence, en citant un porte-parole de la police.
Le porte-parole a accusé ces manifestants d'”instrumentaliser les affaires d’éléments accusés de crimes et d’activités liés au groupe des déviants pour tenter de provoquer des réactions de l’opinion publique” contre les autorités. Dans le discours officiel saoudien, “le groupe des déviants” désigne les islamistes extrémistes liés à la nébuleuse d’al-Qaida. Le porte-parole a rappelé l’interdiction de manifester en Arabie saoudite et assuré que les forces de sécurité veilleraient à prévenir tout rassemblement.
Lire la suite…