Par Randonnée

Randonnée mont Whitney en Californie (USA)

mont WhitneyLe mont Whitney, est un sommet culminant à 4 421 mètres d’altitude dans le centre de la Californie, à l’Ouest des États-Unis, ce qui en fait le plus haut sommet du pays en dehors de l’Alaska. C’est aussi le point culminant de la Sierra Nevada. Il est constitué de granite. Il est nommé par les membres du California Geological Survey, qui tentent son ascension en 1864, mais ce sont des autochtones qui réussissent à le gravir avec succès pour la première fois en 1873. Plusieurs observations scientifiques, notamment à caractère astronomique, y sont menées à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. L’accès au sommet est très prisé et nécessite la difficile obtention d’un permis. La montagne est protégée par la réserve intégrale John Muir et la forêt nationale d’Inyo à l’est, tandis qu’elle est incluse dans le parc national de Sequoia à l’ouest.

Le mont Whitney est né du processus qui a formé la Sierra Nevada. Il est constitué de granite émis en profondeur au Crétacé. Durant le Néogène, le soulèvement de la chaîne le long de la faille normale qui la sépare de la province géologique de Basin and Range, à l’est, a permis la formation de glaciers et d’écoulements fluviaux qui ont participé à l’érosion et ont mis au jour le granite.

Le sommet possède un climat alpin. Il se situe au-delà de l’étage alpin, ce qui explique que peu de plantes poussent près de la cime. Polemonium eximium est une plante en coussin endémique de la Sierra Nevada adapté à ces conditions de vie. Aucun animal ne vit durablement dans ce milieu, mais il est possible de rencontrer le Petit apollon (Parnassius phoebus) et le Roselin à tête grise.

Par Randonnée

Le séisme le plus puissant frappe la Californie

seisme randonneeDimanche, un séisme de magnitude 6,0 s’est déclenché dans le nord de la Californie. Il aurait fait au moins 170 blessés et causé des dommages importants, des façades se sont effondrées et des routes se sont fissurées sous le choc.

L’état d’urgence a été déclaré en Californie lundi après le puissant séisme survenu ce week-end. Dimanche, à 3H20 du matin, un tremblement de terre de magnitude 6,0 s’est en effet déclenché dans le nord de l’Etat, dans la région de Napa Valley. Réveillant les habitants en pleine nuit, il a duré plus de 20 secondes et a fortement secoué la terre, les immeubles et les bâtiments historiques.

Selon l’Institut de géophysique américain (USGS), l’épicentre du séisme se trouvait à 8 kilomètres de Napa et quelque 80 kilomètres de Sacramento. La profondeur a été estimée à 11,3 km. Les spécialistes ont déclaré qu’il s’agissait du plus fort séisme enregistré dans la région depuis celui d’octobre 1989 survenu près de Loma Prieta. Largement ressenti à San Francisco, il avait atteint une magnitude de 6,9 sur l’échelle de Richter.

Au moins 170 blessés

Le séisme de dimanche a été ressenti à plusieurs dizaines de kilomètres à la ronde et a provoqué d’importants dégâts dans la région. A San Francisco, les immeubles se sont contentés de trembler sans connaitre plus de dommages mais dans les environs de Napa, le bilan est plus sérieux. Si aucun mort n’est à déplorer, il y aurait au moins 170 blessés dont quelques uns graves, d’après Fox News.

Une habitante a déclaré à la chaine américaine : “c’était comme si quelqu’un avait attrapé la maison, l’avait secoué pendant un moment puis l’avait lâché. C’était incroyablement violent”. Un autre habitant réveillé à 3H30 par le séisme a témoigné : “Ça a beaucoup secoué et ça a duré probablement 20 secondes…” Le président du Queen of the Valley Medical Center qui a recueilli les blessés a déclaré que plusieurs d’entre (…)
Lire la suite sur maxisciences.com

Par Randonnée

Rando dans le parc de Yosemite

Deux californiens ont eu l’idée de filmer leur périple dans le parc de Yosemite. C’est dans les montagnes de la Sierra Nevada pendant dix mois, de jour comme de nuit, été comme hiver que ces deux randonneurs ont pu nous ramener de fantastiques images.