Skype interdit en Arabie Saoudite?

skypa-arabie-saouditeLes applications de messagerie instantanée semblent donner du fil à retordre à la censure saoudienne.  Et après avoir admis celle de Twitter il y a un mois, le gouvernement compterait à présent s’en prendre à Skype, entre autres.
Responsabilisation
En 2010, l’Arabie saoudite avait interdit l’utilisation des téléphones Blackberry pour l’envoi et la réception des messages, ceux-ci étant cryptés et ne pouvant faire l’objet de contrôles systématiques, ce qui par conséquent entraverait les efforts déployés par le pays pour lutter contre le terrorisme et la criminalité.
Le mois dernier, le ministre saoudien des médias et de la culture Abdel Aziz Khoga invitait ses compatriotes à « faire attention à ce qu’ils écrivent sur Twitter » et « élever leur conscience ». Il admettait alors que surveiller les 3 millions de personnes abonnées au réseau social sur le territoire n’était pas une tâche aisée. Lire la suite…