Sécheresse dans le Haut-Rhin

L’exceptionnelle sécheresse de cet hiver a mis à mal les rivières et la nappe phréatique. S’il ne pleut pas, une cinquantaine de communes du Haut-Rhin risquent d’avoir des problèmes d’approvisionnement en eau potable. Le préfet du Haut-Rhin a publié hier un arrêté préconisant d’économiser l’eau.
« Nous nous trouvons, à la fin février, dans une situation de sécheresse analogue à celle de la fin d’un été sec ; c’est exceptionnel. Si la pluie ne vient pas, nous risquons de manquer d’eau dès avril. S’il n’est pas en notre pouvoir de faire pleuvoir, nous pouvons cependant tous changer nos comportements et économiser l’eau pour éviter d’en arriver là… »

C’est en ces termes que le préfet du Haut-Rhin, Laurent Touvet, a expliqué hier vendredi la publication d’un arrêté de vigilance par anticipation, pour inviter tous les Haut-Rhinois – particuliers, agriculteurs, industries – à éviter de gaspiller l’eau.

Comment en est-on arrivé là ? Il a très peu plu depuis juillet 2016, moitié moins que la normale, et en décembre il n’a quasiment ni plu ni neigé. « Le débit des principales rivières d’Alsace est de 20 à 25 % de la normale – 40 millions de m³ contre 200 en moyenne – et la nappe phréatique est proche de son minimum au niveau du piémont vosgien en particulier la Thur à Cernay. »

Lire la suite sur Lalsace…

Noter cet article