Paris, start-up du sport

qatar paris immobilierL’incubateur ­ Le Tremplin dévoile sa deuxième promo cet après-midi.« Les Echos » livrent en exclusivité ­ les trois premiers lauréats. Au royaume du sport business, les Etats-Unis sont rois. Mais pour combien de temps encore ? La ville de Paris multiplie les initiatives pour s’imposer comme l’une des places fortes dans le monde. D’ici à 2024 et la possible tenue des Jeux Olympiques d’été, plusieurs compétitions d’envergure vont avoir lieu dans la capitale, à commencer par l’Euro de football, qui démarre le 10 juin. Mais aussi le championnat du monde de handball et la Ryder Cup de golf parmi d’autres.

« Paris entre dans une décennie où elle va accueillir le meilleur des manifestations mondiales », anticipe Jean-François Martins, adjoint à la Maire de Paris en charge des sports et du tourisme. La vague économique sera puissante et l’opportunité de la faire ruisseler sur l’activité des jeunes pousses inédite.
Des start-up de tout horizon

C’est dans cette dynamique que l’incubateur spécialisé dans le sport, Le Tremplin, délivre cet après-midi sa toute nouvelle promotion de start-up. Au nombre de 19, elles se positionnent sur des problématiques très variées, à la fois BtoC et BtoB, et viennent chercher dans ce lieu, une passerelle unique vers le monde du sport professionnel. En douze mois, les pépites passées entre les mains du Tremplin affichent aujourd’hui une très belle santé, explique Benjamin Carlier, responsable de l’organisme : « Les 17 start-up que nous avons aidées durant la première promo ont cumulé un chiffre d’affaires de 1,8 million d’euros. Elles ont créé 45 emplois hors stage et 13 d’entre-elles ont levé des fonds pour un total de 11,6 millions d’euros. »

En savoir plus sur business.lesechos.fr…