Le président du Sénégal à Dubai

Macky Sall dubai emiratsFin du séjour du président Macky Sall à Dubaï. Le chef de l’Etat, qui rencontrait la communauté sénégalaise à Dubaï, au terme d’une visite officielle de trois jours, en a profité pour exposer à ses compatriotes les grands projets qu’il nourrit pour le développement du Sénégal, notamment ceux portant sur les nouveaux pôles urbains aménagés qui nécessitent des partenariats et des investissements lourds.


A ce propos, le Président Sall a dit qu’il compte accompagner les particuliers et les porteurs de projets au sein de la diaspora sénégalaise en vue de leur permettre « d’élargir et de faire fructifier » leurs activités.
Le président de la République a, en outre, indiqué qu’il compte tirer la croissance du Sénégal vers le haut en développement les voies de communication via une interconnexion routière et maritime partout dans le pays. Dans le même temps, a assuré le chef de l’Etat, le cadre juridique sera renforcé pour donner plus de garantie aux investisseurs dans l’optique de la réalisation du projet Sénégal émergent. Auparavant, dans la matinée du mardi, il s’était entretenu avec les autorités de la Chambre de commerce de Dubaï à qui il a demandé d’intensifier le volume des échanges avec le Sénégal.

Plusieurs membres du patronat sénégalais ont assisté à cette rencontre, afin d’en profiter pour initier avec leurs homologues des Emirats arabes unis des échanges et des opportunités d’affaires. Pour leur part, les autorités consulaires de Dubaï ont exprimé au chef de l’Etat leur disponibilité à promouvoir avec le Sénégal des relations d’affaires embrassant tous les domaines de la vie économique. Durant cette même journée du mardi, ultime étape de la visite du chef de l’Etat, Macky Sall a eu également une audience avec le Premier ministre des Emirats arabes unis. Avec une partie de la délégation qui l’accompagne, le chef de l’Etat a quitté Abu Dhabi hier pour Davos, en Suisse, où il prendra part au 44ème Forum mondial dont la première journée est consacrée à la Renaissance africaine.

Source: APS