Dubaï aéroport Al Maktoum International

dubai aeroport Al MaktoumLe terminal passagers du nouvel aéroport de Dubaï est devenu opérationnel le 27 octobre. Al Maktoum International est appelé à devenir à terme le plus important aéroport du monde, capable d’ici 12 ans de gérer 160 millions de clients par an.

C’est un pari à 30 milliards de dollars : le tout nouvel aéroport international de Dubaï, baptisé Al Maktoum, doit pouvoir d’ici 2025 gérer un flux de 160 millions de passagers par an. Il deviendrait, ainsi, le plus important aéroport du monde.

Une vidéo de présentation.

Pour l’heure, ce nouveau projet pharaonique ne dispose que d’une capacité de 5 millions de passagers par an qui transiteront par son unique terminal, opérationnel depuis dimanche 27 octobre.

Les premiers passagers à fouler du pied cet aéroport, situé en plein milieu du désert, sont arrivés de Budapest à bord d’un avion de la compagnie low-cost Wizz air. À partir du 31 octobre, la compagnie koweïtienne Jazeera Airways assurera une desserte quotidienne avec le Koweït. Mais ce n’est que le 8 décembre qu’un transporteur national classique – Gulf Air – utilisera le site d’Al Maktoum, plutôt que l’autre aéroport international de Dubaï, du moins pour une partie de sa flotte. “Nous sommes en contact avec beaucoup plus de compagnies encore”, a assuré Paul Griffiths, PDG de Dubaï Airports.

Situé à une cinquantaine de kilomètres au sud du centre de la ville de Dubaï, l’aéroport fait partie, selon ses promoteurs, d’une immense structure baptisée “Dubai World Central”, qui s’étend sur 140 km2 et inclut une cité logistique, une cité de l’aviation, une zone commerciale et résidentielle et une cité du golf.

Reste que la distance qui le sépare de la ville de Dubaï représente, pour l’instant, le principal handicap de l’aéoroport d’Al Maktoum. L’aéroport Dubaï International n’est, quant à lui, qu’à 20 km du centre ville.

France 24 Avec dépêches