Coupe du monde 2014: La France championne du monde ?

france bresilPour la quatrième fois en Coupe du monde et pour la première fois depuis vingt-huit ans en compétition officielle, la France va retrouver l’Allemagne vendredi, en quarts de finale, au Maracana. Une affiche qui fait saliver, entre les souvenirs du passé et les promesses du week-end.

Il y a des affiches, comme ça, qui vous titillent plus que d’autres. Pour ce qu’elles promettent. Ou pour ce qu’elles charrient de souvenirs et d’émotions. Ou les deux à la fois. France – Allemagne entre, à n’en pas douter, dans cette catégorie. Les succès poussifs, lundi, des deux voisins européens face aux deux derniers représentants africains, ont permis de composter officiellement le retour de ce classique de la Coupe du monde. Il était dans un coin des têtes bleues depuis le tirage au sort du mois de décembre. Mais il y avait tant de pièges à surmonter d’ici là que personne n’osait le rêver trop fort. Cette fois, c’est sûr, le voilà. Qui s’en plaindra ? Honnêtement, pas nous.

Equipe de France : les temps forts de la qualification !

 

France-Allemagne, au plan purement comptable, ce n’est pas un duel si récurrent. Ce n’est “que” la quatrième fois en vingt éditions et quatre-vingt-quatre ans d’existence que la vénérable coupe nous ressert ce plat. France-Italie a déjà sa manita dans ce domaine. Mais plus que leur fréquence, c’est l’intensité des rapports franco-allemands qui donne toute sa saveur à ce corps-à-corps. Trois matches oui, dont deux demi-finales, dont le match le plus dramatiquement intense de l’histoire de la Coupe du monde. Ce 8 juillet 1982, cette nuit de Séville, que tous ceux qui ont eu la chance d’être assez grand pour la vivre, emmèneront aussi loin que leur mémoire le leur permettra. Tellement plus qu’un match. S’il n’y avait que celui-ci, il suffirait à lui seul à donner envie de retrouver les cousins germains.

Source: Eurosport