Aide des Emirats arabes unis au Mali

guerre-maliUne équipe pluridisciplinaire des Emirats arabes unis doit rencontrer aujourd’hui les représentants de nos différents départements ministériels pour recueillir leurs principales préoccupations  L’après-guerre se prépare dans notre pays. Après plus d’un an de conflit, avec son cortège de malheurs, la facture de la reconstruction s’annonce salée et le Mali ne peut, à lui seul, rebâtir tout ce qui a été détruit et pillé dans les régions de Tombouctou, Gao et Kidal et une partie de la région centrale de Mopti. La diplomatie travaille donc d’arrache-pied pour réunir autour des autorités de la Transition tous les acteurs susceptibles d’apporter leur pierre à cette reconstruction.
Notre pays a, heureusement, beaucoup d’amis. Parmi eux figurent en bonne place les Emirats arabes unis dont l’émir Khalifa Ibn Zayed Al-Nahyan a dépêché une délégation de haut niveau dans notre pays pour « évaluer les besoins d’aide». La délégation est arrivée mardi à Bamako.
Cette visite technique marque le début de la concrétisation des promesses faites par les autorités émiraties à Tiéman Hubert Coulibaly à l’issue de discussions avec son homologue, l’émir Abdallah Al Nahyan, pour relancer la coopération entre les deux pays. C’est pour joindre l’acte à la parole que cette mission a été envoyée dans notre pays, a confirmé l’ambassadeur du Mali près les Etats du Golfe, Mohamed Mahmoud ben Labat, qui accompagne la délégation. Lire la suite…