Adeeb Al Blooshi : jeune inventeur des Emirats arabes unis

Adeeb Al Blooshi emiratiLe jeune scientifique émirien âgé de 10 ans Adeeb Al Blooshi poursuit un tour du monde pour l’aider à construire ses inventions, dont une prothèse pour son père et un robot de ménage chez sa mère.
Il a été récemment nommé par CNN parmi les plus impressionnants jeunes pionniers de la médecine dans le monde.
Lors de sa visite à Londres, où Adeeb a rencontré l’ambassadeur des Emirats Arabes Unis au Royaume-Uni, son esprit d’inventeur était enoverdrive sur l’un des problèmes les plus banales du pays: la pluie.
Pris dans une averse dans la capitale britannique, la sœur d’Adeeb tenait un parapluie qui a explosé en raison de vents forts.
Son jeune frère a alors dessiné un parapluie vraiment étanche, d’une forme différente et fait de deux couches et de métal plus résistant.
Adeeb est en route pour des visites dans sept pays et différents centres scientifiques et de recherche, parrainé par SA Cheikh Hamdan bin Mohammed, Prince héritier de Dubaï.
Le garçon, qui détient sept brevets scientifiques et a reçu plus de 100 certificats et des prix, est membre de l’Association arabe de robotique et un Ambassadeur de l’Autorité de l’Identité des Émirats.
Il a déjà visité l’Allemagne, l’Italie, la France et les Etats-Unis, et partira au Vietnam cette année, où il sera récompensé par Interpol, l’agence de police internationale, pour son travail.
«J’ai découvert beaucoup de choses.Les visites actuelles m’aident au niveau de l’information. »
Aux Etats-Unis, il a participé au camp de l’espace de l’Alabama. “Le camp était en général très utile, j’ai appris beaucoup de choses sur l’espace.’’


Alors que les besoins de ses parents ont inspiré ses deux premières inventions, Adeeb est à la recherche de problèmes plus larges pour résoudre à l’avenir.
Mais, âgé de 10 ans seulement, Adeeb est trop avisé pour donner toutes ses idées aux journalistes.
«Je peux vous parler de quelques-unes de mes inventions, mais je ne peux pas vraiment en dire trop en raison des problèmes de droits d’auteur.» Adeeb affirme qu’il va continuer à chercher des solutions aux grands problèmes de la vie. Je veux que mes inventions bénéficient à l’humanité.’’ 

Source traduite sur The National