Violences faites aux femmes en Arabie Saoudite

femmes-arabie-saouditeLes 193 pays des Nations unies ont adopté le 16 mars une déclaration qualifiée « d’historique ». Un texte, dans lequel les violences faites aux femmes sont dénoncées, et qui affirme qu’elles ne peuvent être justifiées par aucune coutume, tradition, ni considération religieuse. Au départ, plusieurs pays étaient réticents, comme le Vatican, la Russie, ou encore l’Iran. D’autres pays musulmans s’opposaient aussi à cette déclaration. Dans le principe, ils y ont donc adhéré. Mais va se poser maintenant la question de l’application de ces principes chez les plus conservateurs, et notamment en Arabie Saoudite.
Derrière cette déclaration, certes, historique, des interrogations, des doutes subsistent. Comment peut-on être sûr que cet accord sur les violences contre les femmes sera réellement appliqué par tous les pays musulmans y compris par les plus conservateurs d’entre eux ?
En Arabie Saoudite par exemple où les femmes sont considérées comme des mineures, où les domestiques victimes de violences physiques et psychologiques souffrent en silence, comment les autorités saoudiennes vont-elles bien pouvoir se conformer à cette déclaration ? Lire la suite…

Noter cet article