Par Randonnée

Randonnée Reggane, Algérie

Reggane algerieReggane est une commune de la wilaya d’Adrar, située au nord du désert du Tanezrouft. Le territoire de la commune se situe au sud de la wilaya d’Adrar. La ville de Reggane est situé à 135 km à vol d’oiseau au sud-est d’Adrar et à 145 km par la route. Dans les années 1960, l’armée française réalisa les premiers essais nucléaires au Centre Saharien d’Expérimentations Militaires (CSEM), situé dans la région de Reggane. Les autorités françaises prétendaient alors que les essais nucléaires français se situaient dans des régions inhabitées. 6 500 Français et 3 500 Algériens venus de différentes régions ont travaillé à la construction d’une base militaire à environ 7 kilomètres au sud de Reggane, réservée au commandement et aux experts chargés de l’ingénierie du projet. C’est une ville que nous déconseillons à tout randonneur. Elle est réputée pour son taux de criminalité élevée…

 

Par Randonnée

Randonnée Aoulef, Algérie

aoulef-randonnee-algerieUne petite randonnée dans la ville d’Aoulef, commune de la wilaya d’Adrar, située dans la région de Tidikelt, en Algérie. Elle se trouve à environ 100 km de Reggane et à plus de 1 400 km au sud d’Alger. Un petit village perdu au milieu de nulle part. Découvrez les photos de notre passage.

Par Randonnée

L’Algérie s’ouvre au tourisme

Tourisme Algerie VolL’Algérie, ses paysages sont des plus variés et des plus exceptionnels. Son tourisme est en pleine expansion. L’industrie du voyage et du tourisme se développe de plus en plus en Algérie. Depuis quelques années, Alger a réformé sa législation pour faciliter les investissements étrangers et locaux dans l’industrie du tourisme. Les premiers résultats ont été générés sur la création d’hôtels 5 étoiles et 16 compagnies aériennes internationales qui  desservent  plus de 28 aéroports en Algérie. La destination Algérie est devenue beaucoup plus abordable pour le touriste désirant découvrir le pays et le vol pour l’Algérie est à très bas prix avec Alibabuy !
Le gouvernement algérien cherche maintenant à développer son tourisme à travers tout le pays, avec un accent particulier sur le tourisme saharien. Vous pourrez visiter Tamanrasset, qui s’est également affirmée comme une ville du Sahara avec ses nombreux passages de caravanes. Sans oublier la capitale, Alger la Blanche avec sa fameuse  Casbah qui  pendant la période coloniale française, était le quartier arabe de la ville. Un lieu rempli d’Histoire.
Des contrats de réalisation de 80 projets d’hôtels à travers le territoire national ont été signés, par des investisseurs nationaux dans le cadre du développement du secteur en Algérie. Possédant des atouts naturels importants et un patrimoine culturel riche et diversifié, l’Algérie a opté pour la promotion du secteur touristique en mettant en place une stratégie de développement touristique volontariste susceptible de déclencher une dynamique de développement durable.

Par Randonnée

Randonnée Alger, Algérie

alger-algerieSituée au bord de la mer Méditerranée, la ville donne son nom à la wilaya dont elle est le chef-lieu. La ville d’Alger est en fait constituée de plusieurs communes. « Le nom d’« Alger » dérive du catalan Alguère, lui-même tiré de Djezaïr du nom donné par Bologhine ibn Ziri, fondateur de la dynastie Zirides (Berbères) , lorsqu’il bâtit la ville en 960 sur les ruines de l’ancienne ville au nom romain Icosium ; Djezaïr Beni Mezghenna. Découvrez les photos de cette ville algérienne.

Par La Rando

Effacement des dettes des agences de voyages en Algérie

tourisme algerieLe ministère du Tourisme et de l’Artisanat serait en voie de trouver la meilleure formule pour assainir une ardoise de 8 milliards de centimes. Le cri de détresse des opérateurs de voyages dans le Grand-Sud semble rencontrer un écho favorable auprès des autorités concernées par le biais du ministère du Tourisme et de l’Artisanat dont les responsables s’attellent, actuellement, à trouver la meilleure formule pour alléger les opérateurs locaux de leurs dettes fiscales qui s’élèvent à 8 milliards de centimes. Ce sont les promesses avancées par Mohamed-Amine Hadj Saïd, ministre de tutelle lors de sa visite effectuée récemment dans le Grand-Sud (Djanet et Tamanrasset). “La saison du tourisme saharien pour 2013-2014 semble s’annoncer sous de bons auspices dans la mesure où les choses se mettent en place de manière plutôt logique. En l’absence de touristes étrangers, le ministère du Tourisme et de l’Artisanat a pris le taureau par les cornes en misant sur le tourisme national”, nous a affirmé une source syndicale  du Snav, précisant que “le syndicat travaille actuellement en étroite collaboration avec le ministère pour trouver les voies et moyens de régler tous les différends et les problèmes inhérents aux activités de cette corporation”. De son côté, le ministre a révélé, en marge de la rencontre organisée hier par la Fédération nationale des hôteliers à l’hôtel El-Djazaïr, que “des conventions ont été signées avec les opérateurs du Sud”. En effet, Mohamed-Amine Hadj Saïd s’est déplacé récemment à Djanet et à Tamanrasset pour rencontrer des opérateurs du Sud, et ce, en compagnie des représentants du Snav, du FNH, de Gestour, du ministère des Affaires étrangères, du ministère de la Jeunesse et des Sports, des représentants des œuvres sociales de l’éducation, de Sonelgaz, de l’hydraulique et ceux de la poste et des technologies de l’information et de la communication pour voir dans quelle mesure il pourrait faire participer tous ce beau monde pour encourager le tourisme national. Une opération qui n’a pas manqué de donner ses fruits dans la mesure où il y a eu la concrétisation de la convention entre l’Onat et les représentants des œuvres sociales de Sonatrach grâce à laquelle 500 personnes devraient visiter le Grand-Sud. Un premier groupe de 60 touristes a déjà foulé depuis deux jours le Hoggar en se rendant dans le refuge du père Foucault sur les hauteurs de l’Assekrem. Une nouvelle plutôt bien accueillie par les professionnels des voyages qui n’ont pas manqué d’applaudir, par ailleurs, la décision des hôteliers de faire un grand effort sur les tarifs d’hébergement et les titres de transport qui ont baissé de 50%.

Souyrce: Liberte Algérie

Par La Rando

Agences de tourisme en Algérie

Le président du syndicat national des agences de voyage (SNAV), M. Bachir Djribi a dénombré 434 agences de tourisme et de voyage agréées sur un total de 1074 à l’échelle nationale.M. Djribi a appelé lors d’une conférence de presse hier a Alger, les parties concernées à donner l’agrément aux agences actives dans le domaine au regard de leur important rôle en matière de promotion du tourisme national et local et d’amélioration de la destination touristique algérienne. Il a souligné la possibilité de développer le tourisme local à travers la mobilisation des moyens nécessaires et l’amélioration des prestations notamment en ce qui a trait aux moyens de transport, d’hébergement, d’accueil, de sécurité, de restauration et d’hygiène. Lire la suite “Agences de tourisme en Algérie”