Par La Rando

Le marché immobilier de Dubai, meilleur au monde

dubai marche immobilierLa résurgence du marché immobilier de Dubaï durant 2012 se traduit par son classement comme le marché résidentiel le plus dynamique au monde, selon Global Property Guide. Le rapport indépendant publié récemment montre une augmentation de l’indice immobilier de Dubaï de 13,46 pour cent au cours de l’année, contre une baisse de 1,8 pour cent en 2011. Lire la suite “Le marché immobilier de Dubai, meilleur au monde”

Par La Rando

Dubaï: le premier marché immobilier au monde

Dubaï reste le marché immobilier le plus dynamique dans le monde avec une hausse des prix particulièrement rapide parmi les 41 villes mondiales reprises dans le Global Property Guide au Royaume-Uni. L’organisation rassemble les données de l’immobilier à travers le monde et révèle une augmentation des prix de 6,48 pour cent au troisième trimestre par rapport au deuxième trimestre, la hausse sur base annuelle étant e 21,37 pour cent. «Les marchés mondiaux enregistrent la meilleure performance depuis le boom des années 2006/7. Les prix des maisons sont en hausse dans de nombreux autres pays, » déclare l’organisation.

Lire la suite “Dubaï: le premier marché immobilier au monde”

Par La Rando

Marchés immobiliers à Dubaï et à Abu Dhabi en 2015

qatar-immobilier-dohaLes marchés immobiliers de Dubaï et d’Abou Dhabi devraient se stabiliser cette année, mais il y a des craintes que la spéculation sur des projets hors plan pourrait conduire à une croissance excessive des prix à Dubaï.
Un rapport annuel sur le marché immobilier du site Bayut.com montre un regain de confiance dans le secteur de l’immobilier dans les deux grands émirats.
“L’activité de construction se redresse à nouveau grâce à la reprise des développements immobiliers et des projets d’infrastructure,’’ déclare le chef exécutif Haider Ali Khan de Bayut.com.
“La reprise des prix de l’immobilier, un rebond dans le financement bancaire pour la construction et le rebondissement des ventes motivent les développeurs à reprendre les projets qui étaient en attente à la fois à Abou Dhabi et à Dubaï.”
Le rapport note aussi que l’introduction par le gouvernement de Dubaï de nouveaux règlements a permis de stabiliser la croissance et de ralentir les augmentations de prix. En outre, la Banque centrale a imposé un plafond de 75 pour cent sur les prêts hypothécaires pour les expatriés et d’une limite de 80 pour cent pour les émiriens.
L’Expo 2020 est également un élément de confiance pour les investisseurs, engendrant notamment un nouvel élan dans le secteur de l’hospitalité et du tourisme.
“Cependant, il y a toujours des inquiétudes sur un retour de la spéculation et une croissance excessive des prix,’’ déclare M. Khan.
L’investissement étranger joue également un rôle important, représentant la moitié du total de Dh113 milliards des transactions immobilières l’année dernière.
La première place est occupée par les Indiens (10 milliards de dirhams), devant les Britanniques (Dh5 milliards) et les Pakistanais (Dh4,5 milliards). Les ressortissants du CCG combinés signent pour un total de Dh33 milliards de transactions immobilières.

Source: The National

Par La Rando

Le marché immobilier de Dubaï

agent-immobilier-dubaiDubaï conserve son statut de marché le plus “transparent” régional de l’immobilier pour les investisseurs internationaux, selon le «Global Real Estate Index de transparence» pour 2014 publié par le cabinet JLL.
Dubaï est classé 49e dans ce rapport, sur les pays notés comme étant «semi-transparent», tandis que le Royaume-Uni, les Etats-Unis et l’Australie occupent les trois premiers rangs avec «grande transparence». Le score composite est composé de cinq sous-indices tels que «mesure du rendement», «les fondamentaux du marché», «la gouvernance», «réglementaire et juridique», et «processus de transaction ».
Le paramètre de transparence détermine comment un investisseur avec des fonds substantiels à sa disposition évalue la facilité d’une entrée dans – et sortie – d’un marché particulier.
Depuis 2008, Dubaï a soutenu ses efforts pour créer un environnement réglementaire de l’immobilier et qui domine le classement du Moyen-Orient.
L’année dernière, l’émirat a amélioré le statut du régime de location de la propriété, créant une égalité pour les investisseurs et les locataires.
Craig Plumb, chef de la recherche pour la région Mena chez JLL, déclare : “Dubaï est de nature à consolider sa position de leader régional au cours des deux prochaines années.’’ L’émirat serait ainsi le catalyseur pour des outils spécialisés de placement immobilier : “Nous pensons que les domaines de l’infrastructure sociale – par exemple les écoles et les établissements de santé – ainsi que la logistique et le commerce de détail sont particulièrement intéressantes parce que ces secteurs bénéficient de fondamentaux solides, offrant un revenu stable et attrayant
et un potentiel de croissance de la valeur du capital,’’ déclare Talal Al Zain, CEO de PineBridge Investments, qui a récemment levé 100 millions de dollars pour un fonds immobilier spécialisé. 

Source: Gulf News

Par La Rando

Rebond du marché immobilier aux EAU grâce au redemarrage des projets au point mort

dubai-algerie-emirats-immobilierPlus de 12 milliards de dollars (DH44 milliards d’euros) dans des projets de construction déjà en panne ont repris dans les Émirats Arabes Unis au cours des 18 derniers mois, selon  MEED Projects.
La reprise des projets au point mort est un autre signe que le marché continue à rebondir après la récession du marché immobilier en 2008.
“La confiance est de retour sur le marché», a déclaré Craig Plumb, le Directeur de recherche pour la zone au Moyen-Orient et Afrique du Nord à JLL.

Entre 2004 et 2007, Dubaï a augmenté à un rythme rapide, mais lors de la crise financière mondiale, les prix immobiliers ont chuté de près de 60 pour cent.
La confiance dans le secteur de l’immobilier des Emirats Arabes Unis a commencé sa résurrection l’an dernier, avec notamment la nomination en novembre dernier de Dubai en tant que ville-hôte de l’Expo 2020.

La confiance des marchés peut être vue dans la valeur des projets attribués l’année dernière . Selon MEED Projects, de plus de 23 milliards de dollars en contrats ont été attribué dans le secteur de la construction,  1,8 milliard de dollars l’ont été dans des projets hôtelliers et plus de 800 millions de dollars dans des projets de vente au détail .
Cependant, certains projets qui avaient commencé avant la récession et qui ont été mis en attente pour cause d’infaisabilité sont encore loin de voir le jour , affirme Plumb.
” Ceux qui reviennent ont tendance à être à des endroits plus centraux … Il y avait beaucoup de projets annoncés dans des endroits plus périphériques comme Dubailand qui ne justifient pas encore de reprendre leur contruction “, a déclaré Plumb .
Dans le secteur commercial , Plumb dit que l’offre est encore excédentaire concernant les bureaux , ce qui signifie que les nombreux projets qui reprennent seront plus orientés vers le segment résidentiel .

Par La Rando

Le marché de l’immobilier à Abou Dhabi

logement-abu-dhabi-appartementLa réglementation imposant aux employés du gouvernement d’Abou Dhabi de vivre dans l’émirat entrera en vigueur en septembre et est à l’origine d’une importante hausse de la demande pour l’immobilier résidentiel. Toutefois, certains segments du marché demeurent faibles, selon Oxford Business Group (OBG).
«La réglementation, annoncée l’année dernière, aura une incidence pour environ 23.000 fonctionnaires, dont 10.000 font le trajet à partir de Dubaï, où les loyers sont souvent plus faibles. Faute de déménager à Abou Dhabi, les employés perdent leurs indemnités de logement du gouvernement, déclare OBG.  Andrew Covill, directeur des ventes de de LLJ Propriety, affirme que les gens cherchent des unités « de bonne qualité » à Abou Dhabi à l’approche de la date limite en septembre. “Nous avons désespérément besoin de nouveaux développements de toutes sortes à Abou Dhabi,” déclare-il. “Chaque jour, nous recevons de nombreuses demandes à la fois pour la location et la vente. Il est difficile de déterminer le nombre, mais il est clairement à la hausse.” La demande est particulièrement forte pour les appartements de luxe, notamment dans le Raha Beach Al Reem Island et les zones Al Reef.

Source: Agence de Presse des Emirats, WAM

Par La Rando

Le marché immobilier de Dubaï en 2013

dubai-emirats-arabes-unisLa reprise du marché immobilier de Dubaï aurait été accélérée par les capitaux en provenance des pays à risque. Les ressortissants arabes ont acquis des propriétés pour une valeur de 4,88 milliards de dirhams (1,3 milliard de dollars) à Dubaï en 2012, les Libanais occupant la première place parmi eux, selon le registre foncier de ce riche émirat.
Ce montant constitue près de 9% des 58,6 milliards de dirhams (16 milliards de dollars) investis par le Conseil de coopération du Golfe, et autres ressortissants arabes et étrangers à Dubaï pour l’année écoulée. Les ressortissants libanais ont constitué les principaux investisseurs arabes à Dubaï avec 984 millions de dirhams (270 millions de dollars), suivis des Jordaniens avec 947 millions de dirhams (259 millions de dollars), selon les chiffres de Dubaï Land Department.
Lire la suite…