Par La Rando

Le livre « Vilain petit Qatar » et ses mensonges

qatar-livreCes dernières semaines, les essais sur le Qatar se sont multipliés. Certains relèvent d’études argumentées. D’autres ne dépassent pas le registre des anecdotes croustillantes tissées de révélations tonitruantes. D’autres enfin, mélangeant fantasmes, erreurs et approximations, relèvent des plus simplistes théories du complot.

Le dernier en date est signé par Nicolas Beau et Jacques-Marie Bourget. Son titre, Le vilain petit Qatar, permet de comprendre que les nuances ne seront pas de la partie. Le sous-titre « Cet ami qui nous veut du mal » lève les derniers doutes. La couverture (la tour Eiffel coiffée du drapeau mauve et blanc de l’émirat gazier) donne la tonalité : nous sommes menacés par un Etat conquérant bien déterminé à envahir la France. Le Qatar se donne en effet  « l’ambition d’acheter l’univers ». Il  tente de « s’imposer comme la nouvelle Athènes » et grâce à « l’instrument de conquête » que constitue sa richesse financière, le voilà en mesure de faire « trembler » la France. Rien que ça.

L’un des chapitres qui a plus particulièrement retenu notre attention, tant les accusations nous concernant sont fragiles, est le chapitre 10, intitulé « OPA sur l’islam de France ». Parlant de mon compte Twitter, les auteurs croient pouvoir écrire à la page 206 que « notre propagandiste n’hésite pas à mouiller le maillot pour dénoncer “ les franchouillards ” qui montrent une certaine tiédeur face au Qatar ». Je suis présenté comme un « propagandiste » du Qatar et naturellement rien ne vient étoffer cette accusation gratuite. Mieux, l’un des auteurs du pamphlet, Nicolas Beau, avec lequel j’ai récemment débattu sur le plateau de l’émission Arrêt sur images, n’a pas peur de la contradiction. En effet, lors de ce débat, il a trouvé pertinent de puiser abondamment dans les nombreux griefs (condition des ouvriers lamentable, libertés bafouées, etc.) que j’ai relevés dans mon essai pour étayer son argumentation… Lire la suite sur mon Blog Le Monde

Par La Rando

Qatarmania

qatarmaniaUne analyse de Benjamin Barthe, journaliste au Monde, qui analyse trois des différents essais qui sont récemment sortis sur le Qatar. La Qatarmania passe des kiosques aux librairies. Après avoir obnubilé la presse, qui lui a consacré un nombre incalculable de “unes” ces dernières années, ce confetti de sable aux avant- postes de la mondialisation (le skyline de sa capitale Doha, sa chaîne de télévision Al-Jazeera…) fait tourner la tête des éditeurs. Pas moins de cinq ouvrages sont simultanément parus en ce début de printemps, et d’autres devraient être publiés dans les prochaines semaines.
Sur un mode journalistique ou universitaire, tous racontent comment le petit émirat, cul-de-sac du golfe Arabo-Persique, s’est transformé en une plaque tournante du business et de la diplomatie internationale. “Des tentes dans le désert aux palaces cinq étoiles, des chameaux aux Ferrari”, résument les journalistes Christian Chesnot et Georges Malbrunot, dans Qatar. Les secrets du coffre-fort, une enquête de terrain qui fourmille d’anecdotes.
A cet égard, 2011, l’année des révolutions arabes, aura été décisive. En envoyant ses avions et ses forces spéciales au secours des insurgés libyens et en expédiant des armes et des valises de billets verts aux rebelles syriens, le Qatar est entré dans la cour des grands. 2011 a eu sur la diplomatie de la mini-monarchie l’effet que 2008, année de la crise financière, a eu sur sa politique d’investissement : celui d’un puissant désinhibant.
Lire la suite sur mon BLOG LE MONDE

Par La Rando

Tour des villes de France pour "l'énigme du Qatar"

enigme-qatar-livreJe commencerai à partir de la semaine prochaine un tour des villes de France afin de présenter mon ouvrage “L’énigme du Qatar”. Ces présentations prendront soit la forme de conférences dans des écoles (École de commerce de Grenoble, IEP d’Aix-en-Provence), soit la forme de cafés littéraires (Imem à Marseille) ou comme ci-dessous de dîner-débat. Pour la première en région parisienne, je vous invite à vous inscrire auprès de l’association Trait-d’Union pour profiter du dîner et de la discussion. Inscription gratuite par mail : associationtraitdunion93@laposte.net
Voir les informations également ici : http://traitdunion-93.net/spip.php?article152