Par La Rando

Forbes Middle East: classement des meilleurs entrepreneurs

forbes_dubaiForbes Middle East annonce le lancement d’un classement des meilleurs entrepreneurs émiriens, suite à l’approbation par le Cabinet des Emirats Arabes Unis de proclamer 2016 comme l’Année de l’innovation.
Forbes Middle East se concentrera sur certains des ressortissants des Emirats les plus influents et pionniers au sein de leurs propres entreprises, cimentant davantage la position globale de la Nation comme un incubateur d’innovation et des idées inspirantes. Lire la suite “Forbes Middle East: classement des meilleurs entrepreneurs”

Par La Rando

Les cinq femmes du Qatar les plus puissantes du Monde Arabe

La Revue Forbes a mis le doigt sur les femmes les plus puissantes du monde arabe cette année. On a eu droit aux 100 femmes d’affaires les plus puissantes du monde arabe ; les 10 femmes les plus puissantes au sein des gouvernements arabes et les 10 femmes arabes les plus puissantes du monde. On retrouve, bien entendu, Son Altesse Sheikha Mayassa Bint Hamad Al Thani, sœur de l’actuel Émir du Qatar Lire la suite “Les cinq femmes du Qatar les plus puissantes du Monde Arabe”

Par La Rando

Forbes et ces riches marocains

Comme chaque année, le magazine américain Forbes publie le classement annuel des plus grosses fortunes mondiales. Trois Marocains y sont présents, les voici !

Habitué des classements des milliardaires marocains depuis déjà de nombreuses années, le président du groupe Finance.com, Othmane Benjelloun, qui possède entre autres BMCE Bank, prend le 810è rang mondial avec une fortune estimée à 2,4 milliards de dollars. Vient ensuite Aziz Akhannouch, actuel ministre de l’Agriculture et de la Pêche, dont la fortune avoisine 1,7 milliard de dollars. Lire la suite “Forbes et ces riches marocains”

Par La Rando

Le saoudien Al-Walid ben Talal, ne veut plus de Forbes

Al-Walid ben Talal arabie-saouditeLe milliardaire saoudien, le prince Al-Walid ben Talal, a décidé de rompre avec le magazine américain Forbes, l’accusant d’avoir sous-évalué sa fortune, selon un communiqué de son groupe Kingdom Holding publié mardi.
Dans son classement 2013 publié lundi, Forbes, a évalué la fortune du prince Al-Walid à 20 milliards de dollars, en faisant le 26ème homme le plus riche de la planète. C’est ce que conteste Kingdom Holding qui fait remarquer, dans son communiqué, qu’après six ans de collaboration avec les équipes d’évaluation de Forbes, ces derniers ont refusé de calculer la fortune du prince Al-Walid sur la base de ses avoirs listés à la Bourse saoudienne.
Lire la suite…