Par La Rando

Une loi sur les faillites aux Emirats Arabes Unis

Le gouvernement fédéral des Émirats arabes unis a adopté la mouture finale d’une loi sur les faillites dans le but de renforcer la confiance des investisseurs et des milieux d’affaires.
« La loi va consolider le système financier, économique et juridique des Émirats », a souligné le ministre des Finances, cheikh Hamdane ben Rached al-Maktoum, dans un communiqué reçu par l’AFP hier. Lire la suite “Une loi sur les faillites aux Emirats Arabes Unis”

Par La Rando

L’Amérique se déclare en faillite ?

Etendard de l’automobile triomphante au début du XXe siècle, Detroit est devenue jeudi 18 juillet la plus grande ville américaine à se déclarer en faillite, dernier acte en date de la lente agonie de “Motor City”. “Je prends cette décision difficile afin que les habitants de Detroit aient accès aux services publics les plus élémentaires et pour que Detroit reparte sur de solides bases financières qui lui permettront de croître à l’avenir”, a expliqué Rick Snyder, le gouverneur de l’Etat du Michigan, dans un communiqué. “La mise en faillite est l’unique solution qui permettra à Detroit de redevenir stable et viable”, avait-il au préalable écrit dans une lettre qui accompagnait l’acte déposé au tribunal.

La dette accumulée par Detroit est vertigineuse : 18,5 milliards de dollars. Acculée, la municipalité avait prévenu le mois dernier qu’elle serait obligée de faire défaut sur une partie de cette somme. En sautant le pas, Detroit devient la plus grande ville du pays à se mettre en faillite.

VILLE AMÉRICAINE DE “PREMIER PLAN”

Amy Brundage, une porte-parole de la Maison Blanche, a assuré que le président Obama et les membres de son équipe rapprochée “continuent à surveiller de près la situation à Detroit”. “Si les dirigeants sur le terrain au Michigan et les créanciers de la ville savent qu’ils doivent trouver une solution aux graves difficultés financières de Detroit, nous sommes engagés à poursuivre notre partenariat robuste avec Detroit au moment où elle œuvre à reprendre le dessus, se revitaliser et maintenir son rang parmi les villes américaines de premier plan”, a-t-elle ajouté dans un communiqué. Lire la suite sur LeMonde

Par La Rando

Grèce: la faillite d’un état

Imaginez que Pujadas vous annonce ce soir au Vingt Heures : « A minuit, plus de France 2, plus de France 3, plus de Cinq, plus d’Arte. » Eh bien, c’est exactement ce qui vient de se passer ce mardi soir en Grèce, où le gouvernement Samaras a décidé sans préavis la fermeture immédiate de ses trois chaînes publiques.

Pour info, la Troïka est à la même heure en balade sur place pour rappeler les dirigeants grecs à leurs engagements de sinistre memorandum. Dont la restructuration et le fusionnement d’organismes publics jugés trop dispendieux. Dont l’ERT (nom générique des trois chaînes publiques grecques) fait comme par hasard partie.

Les trois chaînes ont elle bien cessé d’émettre, mardi 11 juin, et les écrans sont restés noirs après ces toutes dernières images.


Les dernières images de la télévision publique… par lemondefr

« Et tout ceci prend fin maintenant »

Le porte-parole de la Troïk… du gouvernement grec, Simos Kedikoglou, a immédiatement abondé dans le sens de ses chers hôtes. ERT constitue un cas exceptionnel d’absence de transparence et de dépenses incroyables, a-t-il dit en substance. Puis de rajouter pour être bien clair :

« Et tout ceci prend fin maintenant. »

Alors zou, aussi sec, à minuit, terminé ! Plus aucune chaîne publique d’informations, rien que des chaînes privées sous férule de quelques gros armateurs locaux ou assimilés. Chaînes au demeurant illégales puisque, comme le souligne le blogueur Okeanews sur Twitter, leurs concessions ont expiré depuis longtemps sans qu’aucune autorité rescapée ne s’en émeuve. Lire la suite sur RUE 89