Par La Rando

Echanges commerciaux entre le Koweït et la Tunisie

koweit commerceDans une interview parue aujourd’hui lundi au quotidien « Achourouk », l’Ambassadeur du Koweït en Tunisie, Ahmed Dhafiri, a exprimé la volonté de son pays de renforcer ses échanges commerciaux avec la Tunisie.  “Un salon aura lieu durant ce mois de février au Koweït et ce sera une bonne occasion pour renforcer les échanges entre les deux pays.  Cet événement verra la présence d’un grand nombre de sociétés tunisiennes”, a-t-il indiqué.

Lire la suite “Echanges commerciaux entre le Koweït et la Tunisie”

Par La Rando

Pétrole: baisse des revenus du gouvernement koweïtien

Koweït – Les revenus du gouvernement koweïtien ont chuté de près de 20% durant les 11 premiers mois du dernier exercice fiscal en raison de l’effondrement des cours du brut, selon des statistiques du ministère des Finances publiées jeudi.

Les revenus de l’émirat, membre de l’Opep, se sont établis fin février à 23,2 milliards de dinars (77,3 milliards de dollars), contre 28,9 milliards de dinars un an auparavant, soit une baisse de 19,7%. Lire la suite “Pétrole: baisse des revenus du gouvernement koweïtien”

Par La Rando

Impôt sur les revenus des entreprises au Koweït

Le Koweït a demandé l’aide du Fonds monétaire international (FMI) pour imposer aux sociétés un impôt sur le revenu afin de diversifier ses rentrées d’argent face à une baisse de ses recettes pétrolières, a annoncé lundi un ministre.

“Le FMI va élaborer un rapport préliminaire sur la façon d’imposer des taxes aux compagnies au Koweït”, a déclaré le ministre du Commerce et de l’Industrie, Abdelmohsen al-Mudej, après un entretien avec une délégation du FMI, selon l’agence officielle Kuna. Lire la suite “Impôt sur les revenus des entreprises au Koweït”

Par La Rando

Exportation au Koweït: les français absents?

Nommé ambassadeur du Koweït en juillet 2013, Christian Nakhlé veut réveiller l’intérêt des exportateurs français pour le petit mais puissant émirat.

Le Koweit, pays oublié des entrepreneurs français… En effet, dès qu’il s’agit de s’implanter au Moyen-Orient, les Emirats Arabes Unis ont davantage la cote. Résultat, la part de marché de la France au Koweït plafonne à 2,5%, deux fois moins que l’Allemagne.

Lire la suite “Exportation au Koweït: les français absents?”

Par La Rando

Kuwait Investment Authority au Maroc

Kuwait Investment AuthorityLe Kuwait Investment Authority est un fonds souverain koweïtien gérant les excédents budgétaires de l’État koweïtien, liés principalement aux exportations d’hydrocarbures. Créé en 1953 il demeure aujourd’hui parmi les 10 plus grands fonds souverains au monde.

‘‘Partout dans les 6 pays du Conseil de coopération du Golfe ‘CCG’, il existe une croyance objective que le Maroc est désormais une puissance économique unique au Maghreb tourné  vers l’Afrique’’.

Ainsi a déclaré Waleed Al Fehaid, ‘Senior investment manager’ au Kuwait Investment Authority (KIA).

Cité par le site du média international spécialisé, The Banker, dans une tribune signée par le chroniqueur moyen-orient du site, James King et intitulée, ‘Morocco offers oasis of calm in north Africa ’, Al Fehaid a expliqué que le Maroc a entamé l’effort de sa qualification en tant que économie émergente dés 2001, aidé pour cela par sa stabilité politique, la puissance de ses fondements économiques et la pertinence de ses réformes.

‘‘A partir de 2001 il y a eu une amélioration significative et visible de l’environnement économique au royaume qui a abouti aujourd’hui à transformer le Maroc en un véritable marché émergent’’ a indiqué le Senior Manager du KIA.

Ce dernier a ajouté que les stratégies de croissance et les politiques volontaires mises en place par les gouvernements marocains cette dernière décade, ainsi que l’ouverture de l’économie marocaine vers les marchés africains, ont amélioré considérablement les relations d’investissements du pays et accru fortement sa capacité d’attirer les IDE.


IDE: Le changement stratégique

Par ailleurs, The Banker a considéré que cet intérêt des pays du CCG pour le Maroc est loin d’être un pur hasard. Le média a souligné qu’un changement de classe stratégique est en train de s’opérer au royaume concernant les IDE.

En effet, nombreux analystes marocains et étrangers, cités par le site, expliquent que désormais, le Maroc assoit qualitativement et quantitativement, pour la réussite de son projet de décollage économique, ses partenariats stratégiques avec les investisseurs du Golfe : ‘‘Il s’agit d’un changement notable pour un pays qui a toujours recherché ses partenariats d’investissement en Europe’’ commente James King.

Ce dernier conclut en assurant que la relation d’investissement approfondie entre le Maroc et le CCG est doublée d’une alliance militaire dont l’objectif à long terme est de promouvoir la sécurité et la stabilité dans le Golfe et dans la région toute entière.

Source: lemag.ma
Par La Rando

Finance: le “AA” du Koweït

Standard & Poor's koweit aa notationStandard & Poor’s a confirmé la notation souveraine “AA” long terme du Koweït, assortie d’une perspective “stable”. La solidité de la notation du pays repose sur ses ressources pétrolières et gazières, qui continuent de soutenir ses balances commerciale et externe. Jusqu’à présent, cela suffit à compenser les risques liés à une économie peu diversifiée, une organisation politique imprévisible et aux tensions géopolitiques régionales.

Source: fortuneo.fr

Par La Rando

Mixité dans les cafés au Koweït

cafe-koweitAprès avoir proposé  de dépister les homosexuels étrangers pour leur interdire l’entrée dans les pays du Golfe,  le Koweït prépare une autre interdiction à destination cette fois-ci des cafés. Les députés  de ce pays ont en effet proposé la mise en place d’un débat national afin d’interdire la mixité dans ces lieux particulièrement fréquentés par la jeunesse.

Une mixité qu’ils jugent comme étant une menace morale pour la société koweitienne. Soutenus également par des dignitaires religieux, cette alliance entre députés et Oulamas se montre particulièrement déterminée. Une mise en garde a été lancée à l’encontre des ministères de l’Intérieur, du Commerce, mais aussi des  municipalités, afin de prendre, dans moins d’un mois, des mesures contre tous les cafés du pays qui tolèrent la mixité, notamment ceux où femmes et  hommes fument le narguilé ensemble.

Source : Oumma.com

Par La Rando

Relations économiques entre la France et le Koweït

koweit-franceLa France veut rétablir sa part de marché au Koweït, qui s’est “effondrée” au cours des dernières années malgré les bonnes relations politiques, a déclaré la ministre française du Commerce extérieur Nicole Bricq lors d’une visite dans l’émirat.
“Nos parts de marché se sont effondrées et cela ne correspond pas à la qualité de la relation politique avec le Koweït qui est ancienne”, a déclaré la ministre à l’AFP.
Selon elle, la part de la France dans le marché koweïtien est tombée à 2,5% contre 6% dans les années 1990.
Les exportations françaises au Koweït ont cependant augmenté de 20% l’an dernier pour s’établir à environ 500 millions de dollars et les échanges commerciaux entre les deux pays s’élèvent à 1,3 milliard de dollars, a souligné la ministre lors d’une rencontre avec des hommes d’affaires koweïtiens. Lire la suite…