Par La Rando

Human Rights Watch en Birmanie

birmanie-musulmansL’Union européenne confirme la fin des sanctions contre la Birmanie. Une décision qui intervient alors que  l’ONG Human Rights Watch dénonce de graves violations des droits de l’homme. Pour l’Europe, c’est un pas de plus pour permettre aux entreprises européennes d’investir dans un pays riche en ressources naturelles. Pour les défenseurs des droits de l’homme, cela s’apparente à un soutien à un régime impliqué dans de graves violations de droits de l’homme. Malgré l’accusation de Human Rights Watch, selon laquelle les autorités birmanes seraient responsables de “nettoyage ethnique” vis-à-vis de la minorité musulmane des Rohingyas, l’Union européenne vient de décider de la levée des sanctions économiques contre NayPiyDaw. Lire la suite sur courrierinternational.com