Salon international de l’agroalimentaire en Algérie

L’expérience de fabrication de pain à base de farine de pomme de terre comme substitut aux céréales, réussie par le laboratoire de recherche “Bio-ressources naturelles” de la faculté des sciences de l’université de Chlef, a été présentée lors du 4ème salon international de l’agroalimentaire “SIAL 2013”, ouvert mardi à Oran.Donnant des explications sur cette expérience, le chef du laboratoire, a estimé que la production entre 20.000 et 50.000 kg de pomme de terre à l’hectare représente 64.000 à 160.000 baguettes de pain de 250 grammes chacune, faisant remarquer qu’un hectare non irrigué en Algérie produit une moyenne de 1.500 kg de blé tendre, soit l’équivalent de 4.500 baguettes du même poids.
La fabrication du pain, à partir de la poudre de pomme de terre qui contient 80 % d’amidon disponible dans la farine de blé tendre, permet de “se passer définitivement de l’importation de blé tendre”, a précisé ce chercheur.
Il a souligné que la réservation d’une superficie entre 53.000 et 135.000 hectares à la production de pomme de terre peut couvrir les besoins en pain en Algérie, contrairement à la fabrication de pain à base de blé tendre qui nécessite 2,8 millions d’hectares.
Cette expérience, inscrite dans le cadre du programme national de recherche (PNR) adopté par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et mise en pratique depuis un an et demi, a été appuyée par le groupe “Lactamel” spécialisé dans l’alimentation animale, qui a fourni au laboratoire les équipements nécessaires, a indiqué le professeur Dilmi.
Lire la suite…