Relations entre les Emirats et le Qatar

emirats arabes unisLe Ministre émirien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, SA Cheikh Abdullah bin Zayed Al Nahyan, et le Ministre des Affaires étrangères du Qatar Cheikh Mohammed bin Abdulrahman Al-Thani, participaient à la sixième session du Comité supérieur ministériel des deux pays, affirmant l’engagement à poursuivre leurs efforts pour consolider davantage leurs relations bilatérales et historiques.

«Les Emirats et le Qatar ont besoin de travailler ensemble pour développer nos relations bilatérales,» déclare SA Cheikh Abdullah dans une conférence de presse conjointe avec le ministre des Affaires étrangères du Qatar à l’issue des réunions de deux jours du comité à Doha.
Les entretiens ont permis d’aborder la coopération conjointe dans les énergies renouvelables, en insistant sur la nécessité de mobiliser d’énormes ressources pour développer cette coopération
Parlant des défis de la région, le ministre émirien a déclaré : «Ils ne peuvent pas être isolés des défis globaux et les Emirats et le Qatar travaillent ensemble pour y remédier. » En ce qui concerne la nomination du Qatar pour le poste de directeur général de l’UNESCO, SA affirme : «Le soutien mutuel est toujours là, que ce soit au niveau bilatéral ou au sein du CCG, qui a publié une déclaration soutenant le candidat qatari. » En ce qui concerne les derniers développements en Syrie, SA Cheikh Abdullah a dit: «Doha et Abu Dhabi ont émis des déclarations sur la situation en Syrie, affirmant que le différend ne peut être résolu par des déclarations et qu’il y a un besoin urgent d’agir compte tenu de la situation tragique qui exige une action sérieuse de la part du Conseil de sécurité des Nations Unies et du Groupe de Vienne ».
Les deux parties ont signé des accords dans les domaines de la culture, de l’organisation de foires, de tourisme, de la jeunesse et du développement de petites et moyennes entreprises (PME).
Sur l’appel du Qatar à convoquer une réunion extraordinaire du Conseil de la Ligue arabe sur la situation dans la ville syrienne d’Alep, le ministre a dit que l’appel a reçu le soutien du Golfe.
Le but de la réunion du Conseil de la Ligue arabe à l’invitation de l’État du Qatar est de coordonner une position arabe commune et de prendre des mesures qui pourraient contribuer à la résolution du conflit et arrêter l’escalade par le régime syrien selon l’Agence de Presse des Emirats, WAM.