Guadeloupe randonnée

Quelles randonnées faire en Guadeloupe ?

La Guadeloupe est considérée comme une île paradisiaque avec une faune et une flore diversifiée. Elle regroupe différentes montagnes, volcan, des eaux claires et chaudes. Les nombreux sites à explorer en font une destination idéale pour les amoureux de la randonnée. Voici les périples à faire en Guadeloupe.

La randonnée de la Soufrière

Il s’agit sans doute de la plus connue de Guadeloupe. Elle entraîne les randonneurs jusqu’au volcan de la Soufrière. Elle fait partie d’un ensemble volcanique comprenant plusieurs bouches éruptives. En plus du dôme de lave principal, il forme plusieurs autres, à savoir les cônes et les cratères. Des sources chaudes et zones de fumerolles apparaissent au niveau des zones plus actives. Rendez-vous sur le site de l’office de tourisme Nord Guadeloupe pour en savoir plus.

Pour effectuer la randonnée de la Soufrière, vous devrez marcher pendant cinq heures en prenant des chemins vertigineux. Cela nécessite d’être dans une bonne forme physique. Une fois au sommet du volcan, vos efforts sont récompensés par une vue époustouflante.

Le départ commence par les bains jaunes. Ils sont logés à une altitude de 950 mètres. Il s’agit des bassins d’eau tiède alimentés par des sources thermales en provenance du volcan. Ensuite, vous effectuerez une première montée par la piste du pas-de-roy. Une fois ce chemin parcouru, vous devez arriver à la savane à Mullet.

L’ascension du chemin du volcan passe donc par le chemin des dames. Une fois au sommet, vous suivrez le sentier balisé qui fait le tour. Vous percevrez des paysages isolés qui flânent entre le vert et le bleu. Le gouffre se montre particulièrement impressionnant.

La randonnée du Matouba

En Guadeloupe, il existe de nombreuses merveilles à apprécier comme les bains chauds de Matouba. Ils s’alimentent à travers une source chaude issue de l’activité du volcan de la Soufrière. Ils ont été aménagés en cascade chaude pour des raisons de sécurité. Toutefois, ils sont peu fréquentés. Cette randonnée n’est pas la plus courue.

Pour y accéder, vous avez le choix entre deux sentiers à travers la forêt de Fougères. Le premier débute à Papaye et le second au niveau de la Maison forestière du Matouba. Les deux chemins se rejoignent à la fin de la randonnée avec une durée allant d’une heure trente à deux heures. Il s’agit là du temps d’aller qui varie en fonction de votre rythme de marche.

Les sentiers longent la falaise, mais les arbres cachent la vue sur ce qui se trouve en contrebas. Pendant un petit moment, vous devez parcourir un chemin très lentement. Bien qu’il s’agisse d’une randonnée facile, il reste important de faire attention aux endroits où vous posez les pieds. En effet, il suffit de quelques gouttes pour que le terrain devienne glissant.

Une fois parvenu à la rivière Saint-Louis, il n’y a plus de passage tracé. Il faut donc remonter le cours d’eau par la droite en marchant sur les rochers.

La randonnée de la traversée

Depuis le petit Bourg jusqu’à la pointe noire, cette marche traverse Basse-Terre. Cette randonnée vous propose une balade en plein cœur de la jungle. Elle vous donne ainsi l’impression d’être un véritable aventurier. C’est une occasion de parcourir la forêt tropicale. Il est possible d’y organiser des pique-niques en pleine nature, en cours de route. Vous atteindrez des lieux tels que la cascade aux écrevisses, la maison de la forêt, la rivière Bras-David qui sont parfaits pour la détente et la restauration. Vous verrez également le sommet Morne à Louis, le parc des Mamelles…

En plus des sentiers situés à proximité de la maison de la forêt, plusieurs chemins traversent cette zone. Il s’agit de celui des ruisseaux, de la rivière quiock, de la mamelle des pigeons, du petit Bourg ou des crêtes. Tous ces sentiers vous permettent de découvrir les richesses de la forêt tropicale humide de Guadeloupe. C’est l’un des lieux préservés des Petites Antilles.

Au niveau du parc des Mamelles, vous découvrirez le zoo de Guadeloupe. Il est doté d’espèces emblématiques, dont certaines sont en voie de disparition. Juste en face du zoo, vous apercevez le Tapeur, un parc d’aventure d’ecobranche.