Pourquoi les moustiques me piquent en randonnée ?

Souvent, on a l’impression d’être la proie favorite des moustiques. Il est vrai que certaines peaux les attirent plus que d’autres. En faites-vous partie ? Et pourquoi ? L’été est là et les moustiques vont s’en donner, comme d’habitude, à coeur joie.

Il existe plus de 3000 espèces de ces insectes sur cette planète, dont une poignée chasse activement l’homme. Parmi ces moustiques, seules les femelles se nourrissent de sang. Les mâles, beaucoup plus raisonnables, se contentent du nectar des fleurs.

Le fait que les moustiques soient porteurs de graves maladies transmissibles à l’homme a conduit la Fondation Gates à étiqueter ces animaux comme étant les plus mortels de la planète. Le mieux est donc de se prémunir des piqûres autant que possible. Mais la tâche s’avère plus difficile pour celles et ceux qui les attirent ! En effet, selon une recherche menée par l’institut américain Smithsonian en 2013, les moustiques sont plus avides de certaines peaux. Explications.

Le souffle
En respirant, l’être humain rejette du dioxyde de carbone (CO2) que le moustique détecte sur des distances très importantes. Les enfants, qui en expirent de moins grandes quantités, seraient de ce fait moins piqués. A l’inverse, les femmes enceintes, qui dégagent 21 % de plus de dioxyde de carbone que les autres et ont une température du corps plus élevée, sont une cible de choix. A noter que, contrairement à la plupart des espèces, le moustique tigre, lui, est très peu sensible au CO2.

L’odeur
L’odorat très puissant du moustique reste le moyen principal utilisé pour identifier sa proie, d’après Sciences et Avenir. Ils sont extrêmement sensibles aux odeurs et peuvent en détecter près de 150 différentes issues du corps humain. Rien à voir avec le taux de sucre dans le sang, contrairement aux idées reçues.

La chaleur
Les moustiques adorent l’odeur de l’acide lactique, l’acide urique, l’ammoniac et les autres substances chimiques dégagées par la sueur. Ils sont donc attirés par les personnes ayant une température corporelle élevée : ceux qui transpirent beaucoup en faisant des séances de sport ou de bronzage seront des proies privilégiées, tout comme les buveurs d’alcool. Boire une canette de bière par exemple attire en effet les moustiques car, quand l’éthanol pénètre le système circulatoire, il dilate les petits vaisseaux situés à la surface de la peau et entraîne un afflux de sang : la température de la peau augmente légèrement, elle est plus facilement détectable par les moustiques.

Les bactéries cutanées
Une grande quantité de bactéries qui vivent à la surface de la peau sont plus propices à attirer les moustiques, à condition que ces bactéries ne soient pas trop différentes, car la diversité de bactéries ne les attire pas. Ils piquent les chevilles ou les pieds en priorité, là où celles qui les intéressent se nichent le plus.

Le groupe sanguin
Les moustiques ont besoin des molécules de protéines qui se trouvent dans le sang pour pondre leurs oeufs. Une étude a constaté que les personnes de type O et A étaient plus susceptibles d’attirer les moustiques que ceux de type B. 85 % des gens sécrètent un signal chimique à travers leur peau qui indique leur type de groupe sanguin. En 2004, une étude japonaise a démontré que le moustique tigre était plus attiré par des sujets du groupe sanguin O que par ceux d’autres groupes sanguins.

Anti-moustiques : ces trucs qui ne fonctionnent pas

La citronnelle
D’après Frédéric Darriet, entomologiste médical à l’Institut de recherche pour le développement, sur France info, la citronnelle, ça ne marche pas : ” Aucune étude n’a montré que la citronnelle avait un quelconque effet sur les moustiques”.

Les huiles essentielles
Les huiles essentielles comme la citronnelle, mais aussi le géranium, l’anis vert, le basilic, la cannelle, l’eucalyptus citronné ou la lavande ne fonctionneraient pas contre les moustiques, selon l’UFC que Choisir.

Les bracelets
Même chose pour les bracelets anti-moustiques, selon l’association de consommateurs : “Quel que soit leur principe actif, chimique ou à base de plantes, les bracelets anti-moustiques sont d’une efficacité nulle”.

Les ultrasons
Les vidéos d’ultrasons promettant de vous protéger contre ces nuisibles trouvées sur YouTube ? Elles ne fonctionnent pas, tout simplement parce que les haut-parleurs ne peuvent pas diffuser des réels ultrasons.

Comment éviter la piqûre ? Pourquoi ne faut-il pas se gratter ?

Le meilleur moyen de se prémunir, c’est la moustiquaire dans l’intérieur des maisons, éventuellement imprégnée d’un produit répulsif, ou un grillage suffisamment fin aux fenêtres de son domicile. En extérieur, les répulsifs à base de Citriodiol, IR 3535, DEET et KBR fonctionnent bien, à condition d’en vaporiser régulièrement, au minimum toutes les 6 heures.

Si le mal est fait, il ne faut surtout pas se gratter. C’est la salive qu’elles déposent sur notre peau, pour l’assouplir et mieux la pénétrer qui nous démangent, car on y est plus ou moins allergique. Plus on se gratte, plus on aide la salive de pénétrer dans l’épiderme.

Source