Pangée : connaissez-vous ce super continent ?

Très peu connue, ce super continent appelé “La Pangée” (signifie: « toutes les terres », « terre », qui devient en latin pangaea) est formé au Carbonifère de la collision de la Laurussia et du Protogondwana et ayant regroupé presque l’ensemble des terres émergées. Au Trias, il s’est morcelé en Laurasia au nord et Gondwana au sud.

Après sa formation, au Permien, la quasi-totalité des terres sont parties intégrantes de la Pangée. Seules le craton du Yangtsé (Chine méridionale), la Chine du Nord, une partie de l’Indochine et, plus tard, le terrane de Cimmérie sont à part, dans l’océan Téthys. La Pangée prend la forme d’un C, dont le centre est sur l’équateur.

Elle est barrée, au niveau de l’équateur, d’une vaste chaîne de montagnes courant d’est en ouest, la chaîne hercynienne. Toute la zone centrale, du 40° sud au 40° nord, est formée de vastes déserts qui couvrent la majorité des actuelles Amérique du Nord, du Sud, Afrique et Europe. Le nord de l’Europe (zone de la mer du Nord) est recouvert d’une mer intérieure peu profonde, très salée, et épisodiquement reliée à l’Océan.

L’Europe est séparée de la Sibérie par une étroite mer peu profonde, qui relie Panthalassa au nord de la Téthys au sud. Cette mer est bordée du côté sibérien par la chaîne de l’Oural. La Sibérie, l’Antarctique et l’Inde jouissent d’un climat tempéré. 

La Pangée commence à se fracturer dès la fin du Permien mais de manière véritablement intense uniquement à la fin du Trias (~200 millions d’années) par des systèmes de rifts séparant l’Amérique du Nord et l’Afrique. Ce rift devait être semblable à l’actuel rift de la vallée du Jourdainet la mer Morte, car situé aux mêmes latitudes tropicales désertiques. À cet endroit seront retrouvées beaucoup d’évaporites. Ce rift a ouvert l’océan Atlantique nord et séparé la partie nord de la partie sud de la Pangée pour former deux nouveaux supercontinents : le Gondwana et la Laurasia. L’ouverture de cet océan a ramené l’humidité dans les régions arides.

La Pangée & La dérive des continents 

 Du point de vue climatique, l’existence de plusieurs masses continentales favorise les courants océaniques, et les interactions entre le milieu marin et continental, apportant des précipitations et multipliant les chances de voir apparaître de nouvelles espèces. Certaines, comme les marsupiaux, ont évolué de façons indépendantes en Australie et en Amérique du Sud qui étaient isolées des autres masses continentales. Les changements climatiques induits par la dislocation de la Pangée ont également joué un rôle important dans l’émergence et la diversification des plantes à fleurs.

La similitude des géologies entre la côte ouest africaine et la côte est d’Amérique latine pousse les géologues à inférer la présence de pétrole offshore sur toute la côte ouest africaine. Le cas de l’Angola validant en partie cette théorie, l’exploration des eaux profondes namibiennes fut alors lancée dès 20118.

Source: Wikipedia & La Rando