Marché automobile dans les Emirats Arabes Unis

voiture dubai emiratsLes ventes de voitures dans les Emirats Arabes Unis et le reste du Moyen-Orient, l’Afrique et le Pakistan sont susceptibles d’obtenir une impulsion majeure dans les deux prochaines années, alors que près de huit personnes sur 10 prévoient d’acheter un véhicule neuf ou d’occasion.
Selon une nouvelle étude menée par Nielsen, un fournisseur mondial d’informations, la demande d’automobiles dans la région, ainsi qu’en Amérique latine, sera la plus forte dans le monde, avec 75 pour cent des consommateurs affirmant l’intention d’acheter une voiture dans les deux prochaines années.
L’enquête mondiale sur la demande automobile de Nielsen a interrogé plus de 30 000 internautes dans 60 pays afin d’identifier la demande de véhicules.
La demande sera particulièrement forte en Asie-Pacifique, où 72 pour cent des répondants ont l’intention d’acheter une voiture. Plus de la moitié des Nord-Américains (56 pour cent) et la moitié des Européens (50 pour cent) s’attendent à acquérir une voiture neuve ou d’occasion au cours des 24 prochains mois. La demande sera la plus forte au Pakistan (78 pour cent), suivie par les Emirats, l’Egypte (74 pour cent) et l’Arabie Saoudite (72 pour cent).
La forte demande peut être attribuée à l’augmentation des niveaux de confiance des consommateurs et de la croissance de la population expatriée. L’environnement positif pour les entreprises, les taux d’intérêt compétitifs et le manque de transports publics efficaces contribuent aussi à la demande.
Au cours des dernières années, les ventes de voitures ont connu une reprise soutenue, avec des concessionnaires d’automobiles faisant état d’une croissance des ventes à deux chiffres. Porsche Moyen-Orient a récemment rapporté un saut de 26 pour cent du chiffre d’affaires entre 2012 et 2013 et le géant automobile allemand Audi Moyen-Orient a enregistré une croissance de 16,3 pour cent dans les pays du CCG et du Levant au cours de la même période.

Source: Gulf News