Les Emirats arabes unis s’intéressent au Gabon

afrique business uae emiratsReçu par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, le 5 juillet dernier, Sheikh Sultan Bin Khalifa Bin Zayed Al Nahayan fait partie de ces richissimes hommes d’affaires qui s’intéressent de très près aux opportunités d’affaires offertes par le Gabon.

Du fait de sa stabilité politique, sa croissance continue depuis plusieurs années, ses réformes en faveur de l’entreprenariat, sa fiscalité assouplie, le Gabon attire de plus en plus l’attention et l’intérêt de nombreux hommes d’affaires de grande envergure.

 

Le 5 juillet dernier, une importante délégation d’hommes d’affaires des Emirats Arabes Unis, était venue témoigner de cet intérêt au chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba.

Parmi eux, le richissime homme d’affaires, également fils ainé et conseiller du président des Emirats Arabes Unis, Dr. Sheikh Sultan Bin Khalifa Bin Zayed Al Nahayan.

 

L’homme, quatrième plus grosse fortune au classement des monarques les plus riches de la planète, est à la recherche de nouvelles destinations pour élargir son cercle de relais de croissance.

Sa société SBK Holding qui compte à ce jour plus de 10.000 employés à travers le monde, est spécialisée dans différents secteurs d’activités tels que l’hôtellerie, l’immobilier, la construction, les médias, l’agroalimentaire, le pétrole, l’aviation et la santé. Et souhaite aujourd’hui s’étendre sur le continent africain.

En effet, au même titre que la Chine, l’Europe, et plus récemment les Etats-Unis, les Emirats Arabes comptent désormais renforcer leurs relations avec l’Afrique, et participer de ce fait, au développement du continent qui attire aujourd’hui toutes les convoitises.

Accueillant très humblement à Dubaï, la rédaction de Gaboneco.com, à qui il a permis, à bord de son hélicoptère, de visiter ses différents investissements (Fairmont Hôtels, Raffinerie, ranch ), ainsi que les chantiers en cours de réalisation ( écoles, hôpitaux, complexes immobiliers et hôteliers ) , Sheikh Sultan Bin Khalifa Bin Zayed Al Nahayan a profité de cette occasion pour réitérer son intérêt particulier pour le Gabon en qui il voit un futur pôle économique incontournable dans la région Afrique Centrale.

Ayant déjà rencontré à plusieurs reprises, le Président gabonais, Ali Bongo Ondimba, à Libreville et à Dubaï, des projets d’investissements dans divers domaines, seraient actuellement en cours d’étude.

Et si l’homme dont la fortune personnelle est aujourd’hui estimée à plus de 15 milliards de dollars, a bâti son empire grâce à ses ressources pétrolières, sa passion pour l’immobilier de luxe pourrait tout aussi bien l’amener à investir dans le tourisme et l’hôtellerie au Gabon.

Source: gaboneco.com