L'Arabie Saoudite et l'Union du Golfe

union-golfe-petromonarchiesLes six pétromonarchies du Golfe bruissent de déclarations sur un projet d’union, défendu par l’Arabie Saoudite. Mais certains pays craignent un recul des libertés au profit du régime autoritaire de Riyad.
“L’Union du Golfe est un rêve dont nous attendons depuis longtemps la réalisation. Voilà que Dieu le Très-Grand nous permet d’en voir les prémices. Elle servira nos intérêts sociologiques, culturels, sécuritaires, économiques et militaires, a expliqué l’imam Farid Al-Miftah de la grande mosquée sunnite dans la capitale bahreïnie Manama, dans son prêche du vendredi 2 mars”, rapporte le quotidien de Manama Al-Wasat.
Cette idée d’union entre les six pétromonarchies de la péninsule – Arabie Saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Oman, Koweït et Qatar – fait en effet à nouveau couler beaucoup d’encre ces temps-ci. Réunis depuis trente ans au sein du Conseil de coopération du Golfe, ces pays n’avaient jusqu’à présent réussi qu’à permettre à leurs citoyens de franchir les frontières communes en étant dotés de leur seule carte d’identité. Lire la suite…