Jamie Cullum electrise le Jazz Festival de Dubai

dubai-jamie-cullumJ’adore Jamie Cullum! Voila à quoi pourrait se résumer ma soirée d’hier!
Ce petit Zébulon venu d’Angleterre a électrisé le public du Jazz Festival hier soir. Il joue de la musique avec tout ce qui lui tombe sous la main, il saute partout, et surtout il est bon. Il chante et vit sa musique avec une telle intensité que le public est captivé dés qu’il met le pied sur scène. Ce n’est pas du sang qu’il a dans les veines, mais des notes de musique!
Jamie Cullum fait partie de ces très rares artistes qui sont des vrais showmen. Il donne tout ce qu’il est sur scène, et le public reçoit toute cette énergie en pleine face. C’était pour beaucoup des retrouvailles attendues de longue date (sa dernière visite au Jazz Festival était en 2007), pour d’autres une révélation.
Son style musical est indescriptible: certes ses bases viennent du jazz, mais il mélange du Rihanna et du Lordes avec ses propres chansons, il encourage ses musiciens à faire des improvisations, il nous embarque dans un voyage dont lui seul connait la destination (ou pas?), et pourtant tout est très structuré et cohérent.
Il est assez célèbre Outre-Manche, notamment grâce a son album platinum Twentysomething (2003); mais bizarrement je ne vous recommande pas d’écouter ses albums. Il faut avant tout le voir sur scène. C’est là que son génie explose.  

Alors on n’a qu’une question en tête quand ça s’arrête: Jamie, tu reviens quand à Dubai??