Et s’il n’y avait plus d’or ?

or dubaiEt les coûts sont supérieurs aux cours Les marges tout compris négatives voient la production minière aurifère mondiale diminuer à partir de pics record. La production minière de l’or a baissé en fin 2015, selon des analystes spécialisés, marquant le début du déclin, après une période de nouveaux pics record historiques.

La production mondiale a baissé de 4% au cours du dernier trimestre de 2015, a indiqué mardi le cabinet-conseil spécialiste des métaux précieux Thomson Reuters GFMS, ajoutant qu’il s’agissait de la plus forte réduction trimestrielle depuis 2008, au moment où la crise financière dans le monde avait impacté la production de tous les minéraux.

De plus, les marges de profit minier de l’or sont devenues négatives selon les chiffres du GFMS pour les coûts ” tout compris “, qui incluent l’investissement pour maintenir la production future, ainsi que des moins-values sur les actifs existant à cause d’un plongeon de 40% des cours de l’or depuis le pic de 2011.

GFMS a indiqué qu’il s’attendait à ce que le coût moyen mondial de production de l’or pour l’année 2015 attendrait 1 200 dollars l’once. Ce qui serait 40 dollars supérieur aux prix annuel moyen du marché.

Les trois compagnies minières aurifères les plus importantes, Barrick (NYSE : ABX), Newmont (NYSE : NEM) et Goldcorp (NYSE : GG), devraient publier en février leurs comptes du quatrième trimestre.

Les prix du marché des métaux précieux ont augmenté aujourd’hui pour atteindre les pics de douze ans proches des 1 120 dollars l’once.

Production minières aurifère trimestrielles dans le monde

Prévoyant une hausse légère des cours de l’or pour 2016, a indiqué le GFMS mardi lors d’une conférence dans le cadre du lancement de son dernier rapport Gold Survey 2015 Q4 Update & Outlook que les compagnies minières en tant que groupe retourneraient cette année au hedging ou couverture de protection de leur production.

Avec les cours de l’or déjà inversant plus de la moitié de la baisse de 35% par rapport à 2011-2013 pour les compagnies minières canadiennes, la vente des producteurs est évidente, indique l’un des bureaux de vente d’un banque de métaux précieux cette semaine, remarquant que les contrats forward pour l’or vendus pour livraison de métaux physiques dans le futur se sont négociés à un volume plus bas pour les termes de un à deux ans.

Cela fait en général allusion aux pressions de ventes des participants fondamentaux, a ajouté la note, avec la majorité du flot récent qui provient des devises des producteurs des marchés émergents, menés par le rand d’Afrique du Sud et le rouble de Russie.

Même alors que les actions de ces pays émergents ont perdu 1,3% jeudi 21 février, les compagnies minières aurifères cotées sur la bourse de Johannesburg ont augmenté de 5% en plus.

L’indice des minières or JSD a presque doublé en rands par rapport aux points bas de 14 ans observé l’été dernier.

” L’achat d’or et les minières aurifères… sont le meilleur deal au monde en 2016 “, estime Lawrence McDonald chez Société Générale, s’adressant aux micros de CNBC.

Plafonnant une période de sept ans avec de nouveaux pics record pour la production minière de l’or, la baisse de la fin 2015 s’est produite à cause d’un manque d’investissement depuis 2013, a indiqué l’analyste spécialiste des mines au GFMS, Will Tankard. Sa collègue Rhona O’Connell prévoit que la production mondiale chutera de l’ordre de plusieurs centaines de tonnes par an pendant les cinq prochaines années.

Le cabinet-conseil ajoute aussi que l’offre en provenance de l’industrie minière en Chine, le premier producteur au monde depuis 2007, subira une baisse à partir du second semestre 2015, quand les chiffres finaux seront publiés. Cette baisse brisera la tendance de croissance de la production qui existe depuis le début des années 2000.

L’impact des prix dépendra de qui annonce les baisses, car les coupes budgétaires importantes d’une grosse compagnie minière améliorera le sentiment des investisseurs concernant les fondamentaux de l’offre et de la demande en or, à l’inverse de coupes annoncées par plusieurs petits participants.

Source: 24hgold